Numéro #166

08 juin 2001

Nouveaux regards sur le pâturage (1re partie)

Ingestion de l'herbe par les ruminants au pâturage

auteur : | co-auteurs :

Le pâturage est un système alimentaire instable : les variations à court, moyen et long terme de l'offre quantitative et qualitative de fourrage sont fréquentes, et déterminent la quantité ingérée et les performances animales. D'où l'intérêt de quantifier les effets des principaux facteurs de variation de l'ingestion des bovins et des ovins au pâturage
Chez les ruminants au pâturage, la quantité d'herbe ingérée s'accroît avec le format et le potentiel de production des animaux, et après une restriction alimentaire. Un couvert feuillu de bonne digestibilité est une condition essentielle pour assurer des quantités ingérées et des performances individuelles élevées. En pâturage intensif l'ingestion aussi régulée par des facteurs non-nutritionnels comme la disponibilité de l'herbe (quantité offerte et préhensibilité). Les lois de réponse de l'ingestion aux différents facteurs, établies à court terme, sont cohérentes avec les performances animales sur la saison entière de pâturage. L'intégration de ces lois doit permettre de mieux prédire les conséquences des pratiques et de divers choix sur les performances animales.

Mots-clés : | | | | | | | |
Grass intake by grazing ruminants

Grazing as a feeding system is inconstant: there are frequent variations, short-term, middle-term, and long-term ones, in the quantitative and qualitative supply of herbage, which determine the voluntary intake and the performances of the livestock. Hence the advantage of quantifying the effects of the main factors that influence the intake of grazing cattle and sheep.
The responses of voluntary intake to animal characteristics and to the feeding value of the forage that have been observed in the manger do mostly also apply to grazing. The amount of ingested herbage increases with the production potential of the animals, and also after a period of restricted feeding. When grazing is intensive, the intake is also regulated by non-nutrition al factors, such as herbage availability (amount on offer, ease of browse). A leafy sward of good digestibility is essential for large voluntary intakes and high individual performances.
The laws of responses to intake factors, set up for short-term intervals, are consistent with the results of animal performances measured over the whole grazing season. Taking these laws into account should improve the predictions of the consequences of various practices and management options on animal performances.

Télécharger l'article

PDF - 439,84 ko