Numéro #96

15 décembre 1983

Numéro non thématique

Incidence des systèmes fourragers sur le revenu d'une exploitation laitière en Bretagne (étude par simulation)

auteur :

Cet article présente les nombreux résultats obtenus par simulation en comparant divers systèmes fourragers comportant soit des cultures bien connues (maïs, ray-grass d'Italie, graminées pérennes), soit des cultures pour lesquelles on connaît mal les conditions où leur introduction est intéressante (betteraves, céréales immatures, légumineuses...).Diverses situations agro-climatiques et potentialités sont considérées. Les auteurs font également varier, dans certaines simulations, le coût de l'énergie et le coût du tourteau ainsi que le niveau de concentrés.Les critères économiques de comparaison retenus sont la marge brute et le revenu agricole pour une exploitation type de 30 ha et une production laitière individuelle de 5 000 l. De nombreuses remarques techniques sont réalisées sur le fonctionnement de chacun des systèmes considérés.Globalement, en zone humide, le maïs peut être partiellement remplacé par des graminées ou des légumineuses. L'introduction de céréales immatures et celle de légumineuses semblent des voies intéressantes, permettant d'accroître la sécurité du système fourrager. Actuellement, il vaut mieux chercher la valorisation maximum des fourrages que d'augmenter le chargement par des apports de concentrés. Les systèmes comportant des légumineuses semblent moins vulnérables à l'augmentation des prix. 

Mots-clés : | | | | |
Effects of the forage systems on the income of a dairy farm in Brittany

In this paper are shown the numerous results obtained by simulation concerning the effect of various forage systems; under comparison were either well-known crops such as maize, Italian ryegrass, or perennial grasses, or else crops for which it is imperfectly known whether their introduction is of economical interest.Various agro-climatic conditions and potentialities are being considered. In certain simulations, there is also a variation of the cast of energy, of the cast of ail-cakes, and of the level of concentrates in the feed.The economic yardsticks chosen for the comparison are the gross margin and the agricultural income for a typical farm of 30 ha and an individual milk yield of 5000 l. Many technical remarks are made on the working of each system under consideration.Generally speaking, in humid regions, maize can be replaced in part by pasture grasses or legumes. The introduction of unripe cereals and legumes appear to be interesting ways of increasing the security of the forage system. It is presently preferable to try to get the maximum value out of forages than to increase the supply of concentrates. The systems including legumes seem to be less susceptible to the effect of increases in prices. 

Télécharger l'article

PDF - 856,55 ko