Numéro #74

15 juin 1978

Numéro non thématique

Influence de la fertilisation azotée et potassique sur la répartition des productions annuelles d'un ray-grass anglais exploité en simulation de pâture

auteur :

Un essai comportant les combinaisons factorielles de quatre doses d'azote et quatre doses de potasse, réalisé sur ray-grass anglais de la variété Melle Pâture exploité en simulation de pâture a été suivi entre 1971 et 1977 à la Station agronomique de la S.C.P.A. à Aspach-le-Bas (Haut-Rhin, France).
Les fumures, principalement azotées, ont eu une influence favorable sur la précocité.
Les récoltes ont été effectuées dans les différents traitements à des stades définis. Dans les traitements associant fumures azotées et potassiques élevées, il a été possible d'effectuer des coupes plus nombreuses que dans les traitements à doses faibles.
La répartition de la production dans la période de
de végétation a été améliorée. En particulier la nutrition potassique a eu une influence sur la période de dormance estivale : celle-ci tend à se réduire quand l'approvisionnement en potasse est améliorée, à condition que l'alimentation azotée soit satisfaisante.
Sans apport de potasse, les rendements totaux ont décru rapidement d'année en année de façon d'autant plus marquée que la dose d'azote était plus élevée, l'efficacité des fumures azotées a diminué parallèlement. Avec apport de potasse, les rendements sont restés élevés et l'efficacité de l'azote est restée importante. Les bilans de la potasse mettent en évidence une corrélation entre l'évolution des rendements et celle des disponibilités en potassium ainsi mesurées

Mots-clés : | | | |
Influence of nitrogen and potash fertilization on the distribution of the annual yields of a perennial ryegrass sward under a simulated grazing management

A trial with factorial combinations of 4 levels of nitrogen and 4 levels of potash was set up on a Perennial Ryegrass sward, cv. Melle Pâture, under a simulated grazing management, and was followed from 1971 to 1977 at the Experimental Station of S.C.P.A. at Aspach-le-Bas (Haut-Rhin, France).
The fertilizer dressings, especially the nitrogen dressings, had a beneficial effect on earliness.
Cuttings were carried out in the various treatments at determined stages. In the treatments combining high levels of K and high levels of N, more cuts could be made than with the treatments with lower fertilizer levels.
The distribution of herbage production during the growing season was improved. The potash supply particularly had on influence on the period of Summer dormancy, as the latter tended to be shortened when more potash was available, provided the nitrogen supply was adequate.
Without potash, there was a fast decrease in total yields with the years, the more so as the level of nitrogen was higher; the efficiency of N dressings decreased in a parallel way. Where K was supplied, the yields remained high as well as the efficiency of nitrogen dressings. The K balances show a correlation between the evolution of yields and that of K availability thus measured.

Télécharger l'article

PDF - 504,01 ko