Numéro #204

15 décembre 2010

Numéro non thématique

Impact du chargement et de la diversification fourragère sur la production des vaches laitières dans la région de Tizi-Ouzou (Algérie)

auteur : | co-auteurs :

La demande croissante de la population algérienne en produits laitiers encourage le développement de la production laitière. Une enquête menée dans 62 exploitations met en lumière les leviers utilisés pour accroître la production laitière et les axes de travail pour favoriser un développement agricole plus durable.Le niveau de production laitière des 62 exploitations varie entre 1 525 kg et 6 905 kg/VL/an, avec des troupeaux de races européennes. La typologie réalisée a permis de distinguer 4 groupes d'exploitations avec différents niveaux de chargement, de 1 à 4,3 UGB/ha. L'analyse statistique montre que le niveau de production laitière individuelle dépend plus de la quantité de concentré distribuée (de 1 300 à 5 100 kg/ an) que du niveau de chargement ou de la diversification de l'offre fourragère. Par ailleurs, la diversité des cultures fourragères favorise l'autonomie fourragère de l'exploitation. Le développement durable de cet élevage passe par les techniques de rationnement et l'accroissement de l'offre fourragère par une utilisation plus développée et raisonnée de cultures fourragères variées. 

Mots-clés : | | | | | | | |
Effect of the stocking rate and of the diversification of the forages on the production of the dairy cows in the region of Tizi-Ouzou (Algeria)

The growing demand of the Algerian people for dairy products encourages the development of dairying. A survey of 62 farms showed the tools utilised to increase the dairy production. The milk yield varied from 1525 and 6905 kg per cow per yield, with breeds of European origin. Typology made it possible to define 4 groups of farms, with stocking rates varying from 1 to 4.3 LU per hectare. The statistical analysis showed that the individual milk yield depended more on the amount of concentrates distributed (from 1300 to 5100 kg per year) than on the level of the stocking rate or on the diversification of the forages on offer. Besides, the diversity of forage crops favours the feed self-sufficiency of the farms. The sustainable development of this kind of animal husbandry implies rationing techniques and an improvement of the forage offer by having more varied forage crops. 

Télécharger l'article

PDF - 461,33 ko