Numéro #204

15 décembre 2010

Numéro non thématique

Efficacité du Plan de Maîtrise des Pollutions d'Origine Agricole en France pour la reconquête de la qualité de l'eau en matière de nitrates

auteur : | co-auteurs :

L'impact des différents plans de maîtrise des pollutions d'origine agricole sur la teneur en nitrates des eaux fait l'objet d'un vif débat de société. Cet article apporte une évaluation quantifiée de l'effort réalisé par les éleveurs depuis 20 ans et évalue avec une méthodologie originale la contribution de l'élevage à la réduction de la teneur en nitrate des eaux. Les statistiques spatialisées à l'échelle du canton mettent en évidence le lien entre la proportion des élevages ayant adhéré au premier programme de maîtrise des pollutions et la baisse de la teneur en nitrates des eaux. La nature des projets mis en œuvre par les agriculteurs nous renseigne sur les investissements réalisés pour une meilleure gestion des effluents produits et sur l'évolution des pratiques agronomiques.Les efforts réalisés par les éleveurs dans le cadre des deux PMPOA (Programmes de Maîtrise des Pollutions d'Origine Agricole, de 1994 à 2007) se traduisent par une prise en compte de 80% de la quantité d'azote organique produite en zone vulnérable. 

Mots-clés : | | | | | | | | | | | | |
Efficiency of the Plan for the Control of the Pollutions of Agricultural Origin in France for the recovery of the nitrate quality of waters

The effects of the various plans to lower the nitrate contents of the water in order to control the pollutions of agricultural origin has been the source of hot public debate. This paper gives a quantitative assessment of the farmers' achievements for the last twenty years, together with an original methodology for evaluating the contribution of livestock farming to the reduction of the nitrate content in the water. The territorial statistics at the level of the 'canton' (a small subdivision of the département) show the existence of a link between the proportion of farmers having followed the first programme of pollution control (PMPOA) and the reduction of the nitrate contents of the waters. The investments made by the farmers for a better control of the farm effluents and the changes in the agricultural practices are described. The efforts made by livestock farmers from 1994 to 2007 account for 80% in the fate of the organic nitrogen produced in vulnerable zones. 

Télécharger l'article

PDF - 608,43 ko