Numéro #55

15 septembre 1973

Numéro non thématique

Possibilités d'augmentation de la production des pâturages naturels des Hauts de la Réunion

auteur :

Les Hauts de la région sous-le-vent de La Réunion, entre 1.300 et plus de 1.800 mètres d'altitude, sont partiellement couverts de pâturages naturels dominés soit par la flouve odorante, lorsque les sols sont dégradés, soit par la houlque laineuse. La fertilisation, et en particulier les apports d'engrais azotés, permettent une augmentation sensible de la production. Dans les pâturages à houlque, l'apport de 60 kg/ha/coupe de N permet, en six à sept coupes, de passer de 2 à 12 t/ha/ an de matière sèche avec un bon étalement de la production.Le fourrage obtenu est riche en azote et de bonne valeur alimentaire. Dans les zones à flouve. il serait préférable d'apporter une forte fertilisation de redressement et de semer des plantes fourragères de qualité. L'introduction de légumineuses dans le pâturage pourrait être avantageuse. 

Mots-clés : | | | | |
Possibilities of increasing the production on natural pastures on the highlands of Reunion Island

The highlands of the leeroard region of Reunion Island, between altitudes of 1300 end 1600 meters, are partially covered with natural pastures, dominated either by Sweet Vernal if the soils are degraded, or else by Yorkshire Fog. Fertilization, particularly Nitrogen dressings, can bring about a noteworthy production increase. In Yorkshire Fog pastures, dressings of 60 kg N per hectare per cut increase production from 2 to 12 tons D.M./hectare/year in 6 or 7 cuts, with a good seasonal distribution.The forage obtained is rich in Nitrogen and has a good feeding value. In Sweet Vernal zones, it would be better to give a large corrective fertilization and to re-seed quality herbage species. The introduction of legumes into the pastures could be of advantage. 

Télécharger l'article

PDF - 194,55 ko