Numéro #51

15 septembre 1972

Numéro non thématique

Influence de la technique de conservation des fourrages sur leur consommation et leur digestibilité chez le mouton

auteur : | co-auteurs :

La valeur alimentaire (digestibilité et quantité ingérée) de différents fourrages : luzerne, raygrass d'Italie, dactyle, association luzerne + dactyle et luzerne + fétuque élevée, est déterminée en vert et sous forme conservée : foin, ensilage et déshydraté.Ces essais, menés de 1964 à 1967, ont montré que pour :1° les quantités ingérées :- les foins sont en moyennes ingérés en plus grande quantité que les ensilages (+ 27 %) ;- les ensilages préfanés sont mieux consommés que les ensilages directs (+ 30 %) et aussi bien consommés que la plante sur pied ou le foin lorsqu'ils sont réalisés en silo étanche:2°l'utilisation digestive :- le coefficient d'utilisation digestive de la matière organique des fourrages verts est supérieur de 8 % à celui des fourrages conservés. La digestibilité des ensilages est légèrement supérieure à celle des foins, surtout celle des ensilages directs réalisés en silo étanche ;
- la conservation entraîne une diminution de la digestibilité des matières azotées très variable suivant les techniques : à noter l'influence favorable des silos étanches ;- pour la digestibilité de la cellulose, les variations sont très faibles.Le fanage et l'ensilage entraînent donc des pertes de valeur alimentaire variables pouvant souvent être élevées. Il n'en demeure pas moins que ces 2 techniques, réalisées dans de bonnes conditions, permettent des niveaux d'ingestion élevés et une bonne utilisation des divers éléments par l'animal. La valeur alimentaire des fourrages déshydratés fera l'objet d'un prochain article. 

Mots-clés : | | | | | | | | |
Influence of conservation methods on the nutritive value and digestibility of forage crops measured on sheep

The nutritive value (digestibility and intake) of different forage crops : lucerne, Italian Ray-grass, cocksfoot and those forage associations such as lucerne + cocksfoot and lucerne + tall fescue can be determined on green or on stored forages: hay, silage or dehydrated grasses.Intake.The results of experiments conducted from 1964 to 1967 show that the average intake of hay was higher (+ 27%) than that of silage ; the intake of wilted silage was higher (+ 30% ) than that of non wilted (fresh) silage but as good as the intake of hey or of grasses under grazing conditions, provided the silage was stored in an airtight silo.Digestibility.The digestibility of organic matter of green forage was 8 % superior to that of the conservated forage . The digestibility of silage was a little higher compared to that of hey, especially if an air-tight silo was used.
The conservation involves a reduction of the digestibility of nitrogen compound which often varies according to the conservation methods ; the favourable influence of air-tight silos must be noted.The digestibility of crude fiber did not vary significantly.Hay and silage of making involve losses on the nutritive value which, often, can be quite high. Nevertheless, the intake can remain high and utilization of the different nutrients by the animal satisfactory, provided the above mentioned methods are applied properly. 

Télécharger l'article

PDF - 1,43 Mo