Numéro #50

15 juin 1972

Numéro non thématique

Influence des racines sur la teneur de la matière organique du sol

auteur :

L'auteur présente les résultats d'une étude sur prairie permanente visant à examiner le mécanisme d'évolution dans le sol de la matière organique qui se forme aux dépens des racines de la végétation herbacée.D'un point de vue agronomique, on peut estimer que le rapport C/N renseigne sur la santé de la prairie et l'activité microbiologique du sol.En dehors de l'apport dû à la décomposition des nodosités des légumineuses, peu abondantes dans la prairie étudiée, la minéralisation de l'azote de la matière organique a été de l'ordre de 150 kg N/ha par an.C'est la majeure partie de l'azote utilisé par l'ensemble de la végétation prairiale.L'acide phosphorique lié à la matière humique a été généralement 20 à 30 fois plus abondant que celui lié aux colloïdes argileux, ce qui est une source de fertilisation phosphatée non négligeable. 

Mots-clés : | | |
Influence of the roots on the organic matter content of the soil

The author presents the results of a study on permanent grassland which aims to examine the mechanism of the organic matter evolution in the soil, which is formed at the expense of the plant roots.From an agronomical point of view, one can consider that the ratio C/N testifies to the good condition of the grassland and to the microbiological activity of the soil.Apart the contribution due the decomposition of the legume nodules which was not very abundant in the grassland examined, the mineralization of the nitrogen contained in the organic matter amounted to about 150 kg/ha per year.
This corresponds to the major part of nitrogen used by ail the plants.The phosphoric acid bound to humid matter was generally 20 to 30 times more abundant than the one bounded to the clay colloïds, and constitutes therefore a source of phosphate fertilization which is appreciable. 

Télécharger l'article

PDF - 522,13 ko