Numéro #49

15 mars 1972

Numéro non thématique

Un procédé d'estimation de la valeur pastorale des pâturages

auteur : | co-auteur :

La méthode présentée a pour but de déterminer la valeur nutritive des prairies permanentes pâturées à partir d'une analyse quantitative de la végétation sur pied. La qualité du gazon d'un pâturage peut être caractérisée soit par sa valeur pastorale, calculée à partir des indices de qualités spécifiques, soit par sa charge moyenne annuelle appréciée sur le cheptel qu'il nourrit. Une relation a été établie à partir d'observations faites dans des élevages bovins du Massif Central, situés dans le Cantal et la Margeride.Par ailleurs, des observations, peu nombreuses il est vrai, effectuées dans le Jura et la Vendée, viennent confirmer les résultats. Il existe entre la flore, la végétation et la production une liaison qui peut être énoncée de la façon suivante : la charge moyenne annuelle que peut supporter un pâturage est égale au 1/200 de sa valeur pastorale. 

Mots-clés : | | | |
A wat of estimating the grazing value of pastures

The aim of this method is to determine the nutritive value of grazed permanent pastures from a quantitative analysis of the sward. The quality of a grazed sward may be assessed either by its "grazing value ", calculated from specific quality indices, or by its mean yearly stocking rate, estimated on the stock it carries. A relationship has been set up from observations made on cattle herds in the Cantal and Margeride areas of the Massif Central.The results are confirmed by other observations, unfortunately few in number, made in Jura and Vendée. The relationship that exists between the botanical composition, the vegetation and the production may be expressed as follows : the mean yearly stocking rate which a given pasture may tolerate is equal to the 200th part of its "grazing value". 

Télécharger l'article

PDF - 255,30 ko