Numéro #49

15 mars 1972

Numéro non thématique

Quelques données agronomiques pour la définition de nouveaux systèmes de production

auteur : | co-auteur :

L'expérience acquise, autant que les travaux de recherche, conduisent en Tunisie à accorder une importance particulière aux problèmes de l'alimentation en eau des cultures.Le choix des assolements et des méthodes culturales reviendra dans une très large mesure, à rechercher les meilleurs ajustements entre les besoins et les disponibilités en eau, compte tenu des possibilités d'intervention par des procédés culturaux.L'examen des données climatologiques (limité ici à la zone des grandes cultures de la Tunisie septentrionale) permet un certain nombre de constatations.En particulier, il apparaît que les assolements traditionnels, de type biennal ou triennal, sont mal adaptés aux caractères écologiques de cette zone. Il est donc nécessaire de chercher de nouveaux types d'assolements. Des systèmes de culture faisant une plus large place à des productions fourragères du type prairie temporaire pourraient constituer une solution intéressante. Encore faut-il disposer d'espèces et de variétés adéquates et définir les méthodes d'exploitation les mieux adaptées. Les préoccupations des agronomes rejoignent ainsi celles des «fourragers ». 

Mots-clés : | | |
Some agricultural data pertaining to the definition of new production systems

On the basis of acquired experience as well as of research work, particular importance should be given in Tunisia to the problems of the water supply of crops,The choice of crop rotations and of cultivation methods will very largely amount to find the best accomodations between the water requirements and the water supplies, allowing for the possibilities of making use of the effects of cultivation methods.From climatic data (pertaining here only to the major cropping areas of Northern Tunisia), a certain number of facts can be ascertained. It appears, among other things, that the traditional 2-year or 3-year rotations are not well suited to the ecological characteristics of their region. It is therefore necessary to find new rotation types.Cultivation systems that would leave more room to forage productions. such as ley-farming, could provide an interesting solution. Even then. there should be adequate species and varieties available, and the best suited management methods should be defined. The problems of the agronomists meet thus those of the herbage people. 

Télécharger l'article

PDF - 214,10 ko