Numéro #49

15 mars 1972

Numéro non thématique

L'engraissement des bouvillons à l'herbe : une viande économique et de qualité. L'expérience britannique

auteur :

L'auteur rappelle les différents systèmes de production de jeunes bœufs de quinze à dix huit mois pratiqués en Grande-Bretagne et les résultats économiques obtenus qui sont d'autant plus intéressants qu'une plus large place est faite à l'herbe et au pâturage : gain de poids vif journalier se situant vers le kilogramme, une tonne de vif par hectare et par an, des animaux prêts à l'abattage à dix-huit mois, à un poids de 500 kg avec la perspective proche d'atteindre 600 kg et l'obtention de carcasses de qualité.
Ces systèmes, bien que déjà pratiqués par les éleveurs, continuent à faire l'objet de travaux de recherche qui sont brièvement rappelés. L'auteur conclut en suggérant que ces méthodes soient reprises en France et approfondies, ce qui permettrait de valoriser de nombreux hectares de prairies en les intensifiant. 

Mots-clés : | | | | | | | | | | |
Fattening of beef steers on grass : an economical and quality meat. The british experience

The author lists the various production systems of beef steers aged fifteen to eighteen months that are applied in Britain, as well as the economical results, which are all the better as a wider space is left to grass and to grazing : liveweight gains of about 1 kg per day, one ton of liveweight per hectare per annum, animals ready for slaughter at eighteen months, at a weight of 500 kg, with the prospect o attaining 600 kg in the near future, with quality carcasses.
These systems are already applied, but are still being investigated by research workers, whose studies are briefly reported here. The author's conclusion is to suggest that these methods should be taken up in France and be elabored, so that the value of a large acreage of grassland should be improved through intensification. 

Télécharger l'article

PDF - 992,98 ko