Numéro #44

15 décembre 1970

Numéro non thématique

Aperçu des recherches fourragères en cours dans les pays tempérés et méditerranéens

auteur :

Les communications présentées au XIe Congrès International des Herbages, concernant l'aspect végétal de la production fourragère, ont été classées en six centres d'intérêt : pâturages et parcours naturels, introduction d'espèces semées dans les parcours, amélioration de plantes fourragères, nutrition des plantes, physiologie, écologie des productions fourragères. Les exposés ayant trait plus particulièrement aux plantes des régions tempérées et méditerranéennes sont répertoriés et certains d'entre eux rapidement analysés, afin d'entrevoir les orientations dominantes des recherches fourragères dans les principaux pays représentés au Congrès.
La conservation des fourrages n'a pratiquement pas été abordée, probablement du fait que le Congrès se situait en Australie, pays où le pâturage est le mode quasi exclusif d'utilisation des prairies. Peut-être est-ce aussi parce que l'herbe des prairies représente le type de végétation le mieux adapté naturellement au pâturage, et que les travaux visant à développer des systèmes à base de fourrages conservés amènent à délaisser les espèces typiquement prairiales. 

Mots-clés : | | | | |
Outlines on forage research work developped in temperate countries

The papers presented at the Xlth International Grassland Congress, related to vegetal aspects of forage production, have been c1assified under six titles : natural grasslands and shrublands, land development with sown pastures, plant improvement, plant nutrition, physiology, forage production and ecology. Reference is made to works concerning the grasslands of temperate and mediterranean zones, and some are briefly analyzed, so as to have indication on the prevailing orientation given to forage research in the main countries represented at the Congress.
Very few reports were given on the subject of forage conservation. This was probably due to the fact that the Congress was held in a country where grazing is the exclusive system of management of grasslands. Another reason may be found in the fact that grass is the type of vegetation naturally most adapted to grazing, and that works trying to develop conservation systems lead to using other species than grasses. 

Télécharger l'article

PDF - 927,41 ko