Numéro #40

15 décembre 1969

Numéro non thématique

La production des semences de lotier corniculé

auteur :

Après une étude botanique, morphologique et physiologique du Lotier corniculé et avoir situé la production de semences en France, une étude plus détaillée de la culture porte-graines est présentée.D'après deux essais (tirés d'un programme réalisé à Masseuble (Gers) avec le concours de l'I.T.C.F. et de la F.N.A.M.S.), les meilleurs rendements en semences ont été obtenus avec des semis en lignes à 20 ou 40 cm d'écartement et un peuplement assez faible (25 à 125 plantes/m2).Si la fertilisation ne pose pas de problèmes, par contre l'envahissement par les adventices interdit souvent une récolte de semences, même en deuxième année. L'emploi de certains désherbants est recommandé (Carbamates, DNBP, 2,4-DB, sur jeunes semis ;  diuron ou simazine + paraquat, sur plantes adultes).
Une pré-coupe est déconseillée en première année : en deuxième année elle se fait traditionnellement en mai-juin, pratique qui a donné de bons résultats dans un essai réalisé à Masseube en 1967.La récolte est délicate en raison de l'étalement de la maturité et de la dehiscence des gousses ; la création de variétés plus homogènes, récoltables directement à la moissonneuse-batteuse, devrait résoudre en partie ce problème.Le Lotier est résistant aux maladies cryptogamiques : par contre, les pucerons et bruches peuvent occasionner des dégâts. Mais il existe des moyens de lutte efficaces. 

Mots-clés : | | | | | | | |
Birdsfoot trefoil seed production

After a botanical morphological and physiological study of Birdsfoot trefoil and an account of seed production in France, a more detailed study is given of the seed crop.The results from two experiments (out of a program carried out at Masseube (Gers), with the help of I.T.C.F. (Technical Institute for Cereal and Forage Crops) and F.N.A.M.S. (Seed Multip1iers Association) show that the best yields are obtained with drills 20 or 40 cm apart and a rather low plant density (25 to 125 plants per square metre).While there is no problem with manuring, infestation by weeds, on the other hand, makes it often impossible to harvest the seeds, even in the second year. The use of certain herbicides is recommended (Carbamates, DNBP, 2,4-DB, on young seedlings ; Diuron or Simazine + Paraquat, on adult plants).
Cutting is not advisable in the first year ; in the second year, the plants are traditionally cut in May-June, a practice which has yielded good results in an experiment at Masseube in 1967.The harvest is difficult because of the spread over the season of the time of maturity and dehiscence of the pods ; if more homogeneous varieties were created, that could be he harvested with a combine, this problem would in part be solved.Birdsfoot trefoil is resistant to cryptogamic pests ; on the other hand, aphids and weevils may play havoc. There are however some efficient means of control. 

Télécharger l'article

PDF - 1,32 Mo