Numéro #26

15 juin 1966

Numéro non thématique

L'exploitation de la luzerne

auteur :

Le rapport feuilles/tiges diminue de moitié depuis le stade boutons floraux jusqu'à la pleine floraison. La composition des feuilles varie peu, contrairement à celle des tiges.Dans le cas de semis précoce on peut faire une ou deux coupes, dans le cas contraire il est préférable de ne pas exploiter. Les années suivantes les coupes seront faites au stade début floraison pour obtenir le rendement maximum. Une coupe précoce conduit à des teneurs élevées en protéines mais la quantité récoltée est alors moins importante. La dernière exploitation doit être faite suffisamment tôt pour laisser à la plante le temps de reconstituer un niveau correct de réserves.La hauteur de coupe a une influence sur la pérennité de la plante : il faut éviter en particulier de pratiquer des coupes trop rases. Dans le cas d'une utilisation en pâturage, on associe généralement à la Luzerne une graminée. Pour réduire encore les risques de météorisation il est préférable d'attendre le stade début floraison de la Luzerne, surtout en été lorsque la graminée est peu abondante.Pour la déshydratation la récolte se fera au début de l'apparition des bourgeons floraux et les coupes suivantes seront espacées de quatre à cinq semaines. D'une façon générale, les variétés à tiges fines et précoces conviennent mieux à ce mode d'utilisation. 

The management of lucerne

The leaf/stem ratio falls off by a half from the flower-budding stage to full flowering. The composition of the leaves varies little, in opposition to that of the stems.When the sowing is early, the crop may be cut once or twice in the sowing year, otherwise it is better not to harvest it. In the following years, Lucerne should be cut at the beginning of the flowering stage, if maximum yields are to be obtained. Early cuts give high protein contents, but the total yield is then smaller. The last cut or grazing should be early enough to let the plants build up their reserves to a sufficient level.The cutting height has an effect on the plants' longevity. Too close cuts should be avoided. For grazing, a grass is generally associated to Lucerne. It is then advisable to wait for the beginning of flowering of Lucerne in order to limit the risk of bloat, particularly if the grass is not abundant.For deshydration, the crop should be cut when the flower buds are formed, and afterwards at intervals of 4 to 5 weeks. Generally speaking, the thin-stemmed and early flowering varieties are better suited to this type of utilization. 

Télécharger l'article

PDF - 502,97 ko