Numéro #17

15 mars 1964

Numéro non thématique

Le matériel de pulvérisation utilisable pour le traitement des prairies

auteur :

Il semble que l'intervention de l'agronome soit indispensable à la détermination du choix que le mécanicien doit faire dans le réglage, voir même la conception des matériels d'épandage des liquides de traitement.Il importe, en particulier, de savoir quel type de pulvérisation requiert le traitement des prairies.- Une concentration de bouillie (poids ou volume de spécialité commerciale dilué dans l'eau et contenu dans 100 litres de cuve du pulvérisateur) conduisant à une utilisation de 250 à 400 litres d'eau à l'hectare, parait suffisante.- La division du produit, caractérisée par la dimension moyenne des gouttelettes, ne doit pas être trop poussée.-le problème du transport du nuage pulvérisé est simple à résoudre, celui-ci pouvant atteindre le végétal par simple gravité.- Une répartition uniforme du produit sur le sol est, dans ce cas, suffisante.Le traitement des prairies, surtout dans le cas des hormones, ne pose donc pas de problème particulier, à condition toutefois que les pulvérisateurs puissent être choisis et réglés en connaissance de cause. 

Spraying equipment for use on grassland

It looks as if the agronomist's interference were essential when the mechanic has to take a choice for the adjustment, and even the conception of machinery used for liquid sprays.It is particularly important to know what type of spraying is required for the treatment of grasslands.- A spray mixture concentration (weight or volume of a commercial substance, diluted with water, and contained in 100 gallons of the sprayer tank), that brings about the use of 250 to 400 1 of water per ha (22 to 36 gallons per acre) seems to be sufficient.- The division of the mixture, which is characterized by the mean dimensions of droplets, should not be carried too far.- The problem of the conveyance of the spray cloud is a simple one, as it can reach the plants by simple gravity.- A uniform distribution of the mixture on the soil is sufficient in this case.The spraying of grasslands, especially with hormones, thus does not raise any particular problem, provided however that the sprayers can be advisedly chosen and adjusted. 

Télécharger l'article

PDF - 206,55 ko