Numéro #17

15 mars 1964

Numéro non thématique

Quelques remarques sur la pulvérisation et les pulvérisateurs, vus par l'utilisateur

auteur : | co-auteur :

La réussite d'un traitement herbicide dépend de nombreux facteurs.En particulier, la quantité de bouillie utilisée à l'hectare a une très grande importance. Une dose de 600 litres semble raisonnable. Il est cependant possible d'obtenir de bons résultats à faible dose (200 litres) si la pulvérisation est excellente. En fait, il faut rechercher un débit moyen à faible pression, de manière à obtenir. certes de fines gouttelettes assurant un grand nombre d'impacts au cm2, mais également un certain nombre de grosses gouttelettes qui pénétreront dans le feuillage avec leur propre inertie.L'appareil idéal devrait permettre d'obtenir une benne répartition quel que soit le traitement que l'on désire réaliser.En particulier, l'emploi d'une buse extrêmement bien étudiée et de qualité supérieure permettrait de résoudre ces problèmes de répartition.Une autre solution consisterait peut-être à prévoir le remplacement de tout ou partie de la buse pour chacun des traitements effectués.L'adaptation de roues en bout de rampe et la fixation de tirants rigides permettraient d'effectuer un travail dans un même plan, à une hauteur donnée, et d'éviter les oscillations latérales.Pour avoir une garantie absolue dans la régularité du débit et de la pression, cet appareil devrait être muni également d'une pompe à piston. La présence d'un manomètre de contrôle valable, placé après le distributeur, devrait permettre de donner une bonne précision de la pression de travail.La construction de cet appareil pose certes un problème économique, mais les conséquences de l'utilisation d'un tel outil de travail sur la réussite d'une récolte ne sont-elles pas plus importantes ? 

Some remarks from users on spraying and sprayers

The success of a herbicidal treatment depends on numerous factors.In particular, the amount of spray mixture used per acre is of very great importance. A rate of 600 l/ha (about 53 gallons/acre) looks normal. It is however possible to get good results with a small rate (200 l/ha, i.e. about 18 gallons/acre) if there is an excellent spraying. As a matter of fact, a mean rate with a weak pressure is to be looked for, so as to create not only small droplets with a high number of impacts per square inch, but also a number of larger ones, which will penetrate the foliage thanks to their own inertia.An ideal equipment should bring about a good distribution, weather treatment is carried out.It is through in particular that a nozzle of excellent design and high quality should supply a solution for these distribution problems. Another solution might be to have a replaceable nozzle or part of nozzle for each of the treatment to be carried out.
If wheels were put to the ends of the booms and rigid stay rods added to the apparatus, it should be possible to carry out the work in a fixed plane, at a given height, and to avoid lateral oscillations.In order to secure a perfectly regular rate and pressure, the equipment should be fitted with a plunger pump as well. A correct control manometer, placed after the distributor, should ensure a good accuracy to the working pressure.It is true that to construct such an equipment would raise an economical problem, but would not the consequences of the use of such an apparatus on crop success be of a greater importance ? 

Télécharger l'article

PDF - 159,15 ko