Numéro #236

31 décembre 2018

Numéro non thématique

La prairie dans tous ses états : 1. Une approche multiniveaux et multidomaines de ses atouts pour l’agriculture et la société

auteur : Duru M. | co-auteur : Therond O.

Les prairies sont souvent parées de toutes les vertus, qu’il s’agisse de leur intérêt pour l’élevage (faibles coûts de production ; qualité des produits) ou pour l’environnement (faibles impacts, voire externalités positives). Néanmoins, les surfaces n’ont cessé de régresser au cours des cinquante dernières années. Nous faisons l’hypothèse qu’une représentation unifiée multidomaines et multiniveaux des services que rendent les prairies permanentes et temporaires est nécessaire pour prendre en compte l’ensemble de leurs atouts, et non tel ou tel en fonction des acteurs concernés par un seul domaine ou niveau.
Outre la production de fourrages, les prairies fournissent une diversité de services à l’agriculture et à la société. Ces services correspondent à différents rôles des prairies : (i) écosystème pour la production primaire de fourrages ayant des spécificités pour les animaux et in fine pour l’alimentation humaine ; (ii) infrastructure écologique pour réguler les cycles biogéochimiques, et habitat pour abriter des pollinisateurs et des ennemis naturels des ravageurs ; (iii) couverts multi-services pour les cultures avec lesquelles elles sont en rotation. Les processus écologiques sous jacents se déroulent du sein d’une parcelle (compétition entre plantes) jusqu’au paysage (régulations biologiques) et à différentes échelles de temps, de l’intra annuel pour la temporalité de production de fourrages jusqu’à plusieurs années pour la fertilité du sol. Les différents services peuvent être distingués en fonction des niveaux d’organisation auxquels ils s’expriment : la parcelle pour la séquestration du carbone, la ferme pour les émissions d’azote, ou le bassin versant, échelle où des avantages en sont retirés. Ils se distinguent également suivant qu’ils sont dus à la présence de la prairie per se ou qu’ils dépendent fortement de la composition de la prairie.

Duru M. & Therond D., 2018. La prairie dans tous ses états : 1. Une approche multiniveaux et multidomaines de ses atouts pour l’agriculture et la société. Fourrages n°236. 229-237

Grasslands have numerous benefits, but their land surface area continues to decline. To fully account for the services they provide, it is crucial to use unified representations that span multiple disciplines and scales. Indeed, in addition to supplying forage, grasslands provide a range of agricultural and societal services. Underlying ecological processes take place at the field level (e.g., competition among plants) all the way up to the landscape level (e.g., biotic regulation). They also operate at different temporal scales (from intra-annual for forage production to multi-annual for soil fertility). Services can be distinguished based on the organisational level at which they (and their benefits) are expressed: the field (e.g., carbon sequestration), the farm (e.g., nitrogen release), and the river basin. Services may result from the simple presence of grasslands, or they may depend on grassland composition.

10€

Les articles récents (moins de 2 ans) ne sont disponibles qu'aux abonnés.