Numéro #159

15 septembre 1999

Numéro non thématique

Productivité herbacée des périmètres améliorés du Sahel marocain. II - Nombre de coupes pour une production optimale

auteur : | co-auteurs :

Les parcours du Sahel de Doukkala, zone méditerranéenne semi-aride littorale, sont relativement dégradés suite à leur surexploitation. Les périmètres améliorés sylvo-pastoraux permettent la restauration des parcours et la lutte contre la désertification. Il convient de les gérer rationnellement pour assurer leur sauvegarde et leur pérennité.
Les périmètres améliorés sylvo-pastoraux du Sahel de Doukkala contribuent en partie à la satisfaction des besoins fourragers du bétail de par leur insertion dans le calendrier alimentaire du cheptel de la zone. Evaluer la production herbacée optimale de ces périmètres et la fréquence d'exploitation correspondante permet de leur appliquer une gestion rationnelle. Le rythme d'exploitation ne doit pas dépasser trois périodes de pâturage par an sauf pour les versants est qui peuvent tolérer quatre pâtures lors des années humides. Les productions optimales relevées varient beaucoup selon les précipitations annuelles et les conditions stationnelles.

Mots-clés : | | | | | | | |
Grass productivity of the improved zones of the Moroccan Sahel. II- Number of cuts required for optimal production

The rangelands of the Doukkala Sahel, a semi-arid Mediterranean coastal region, constitute a relatively degraded zone, as a consequence of overgrazing. The improved forests and grasslands made their restoration possible, and also the control of desertification. These areas contribute in part to the meeting of the livestock's forage requirements, as they are included in their feeding schedule.
By assessing the optimal grass production of these zones and the corresponding frequency of utilization, it became possible to manage them in a rational way and to ensure their safety and perenniality. They should not be used more intensively than by three rounds of grazing per year, except for the eastern slopes, which tolerate four grazes in wet years. The recorded optimal productions vary much according to yearly rainfall and to on-site conditions.

Télécharger l'article

PDF - 445,05 ko