Numéro #159

15 septembre 1999

Numéro non thématique

Les régimes alimentaires des bovins, ovins et caprins dans les savanes de Côte d'Ivoire, et leurs effets sur la végétation

auteur : | co-auteur :

Sous l'effet de la pression démographique, les savanes de l'Afrique tropicale sont surexploitées et leur végétation se dégrade. Pour pouvoir organiser l'exploitation des parcours et la gestion du terroir, une meilleure connaissance du comportement alimentaire des espèces animales est nécessaire.
Les régimes alimentaires des bovins, ovins et caprins sont comparés sur une savane boisée représentative des parcours du nord de la Côte-d'Ivoire. Les bovins consomment 90% de graminées. Les ovins ont le régime le plus équilibré : 60% de graminées, 20% d'autres herbes et 20% de ligneux et subligneux. Les caprins, grands amateurs de feuilles d'arbres, se nourrissent à 80% à partir des ligneux et subligneux. Les variations saisonnières sont étudiées. Les consommations d'un troupeau bovin pur et d'un troupeau mixte de bovins, ovins et caprins, sont comparées. Le troupeau bovin pur provoque la dégradation du tapis herbacé et l'augmentation de la fréquence des ligneux. Le troupeau mixte maintient l'équilibre herbacé - ligneux ; son action sur la strate herbacée est moins grave et limitée aux zones sous couvert ou déjà dégradées.

Mots-clés : | | | | | | | | | | | |
The diets of cattle, sheep and goats in Ivory Coast savannas and their effects on the vegetation

The savannas of tropical Africa are being overgrazed as a result of the demographic pressure, and their vegetation keeps degrading. In order to be able to devise an adequate range management and land maintenance, it is necessary to obtain a better knowledge of the feeding behaviour of the animals.
The diets of cattle, sheep and goats were compared on a woody savanna representative of the rangelands of northern Ivory Coast. Cattle eat 90% grasses ; the diet of the sheep is the most balanced, with 60% grasses, 20% other herbaceous plants, and 20% woody or half-woody species. Goats, very fond of tree leaves, have a diet consisting for 80% of woody and half-woody plants, and for 18% only of grasses.
Seasonal variations were studied. The consumptions of pure cattle herds and of mixed stocks (cattle, sheep, and goats) were compared. Pure cattle herds cause a degradation of the herbaceous sward and an increased frequency of woody species. Grazing by mixed animals preserve the balance between herbaceous and woody plants ; its effect on the herbaceous strata is less severe and remains limited to parts under cover or already degraded.

Télécharger l'article

PDF - 1,20 Mo