Numéro #142

15 juin 1995

Numéro non thématique

Rejets azotés chez la vache laitière : effets du type d'alimentation et du niveau de production des animaux

auteur : | co-auteurs :

L'excrétion d'azote est assez constante dans les fèces (environ 7,5 g/kg MS ingérée) et tout excès lié à l'alimentation est excrété sous forme d'azote urinaire qui est aussi la forme qui présente le "risque polluant" le plus élevé. Ce travail fournit des éléments quantitatifs sur les rejets azotés par les troupeaux laitiers. Trois grands facteurs de variation ont été isolés.
Les rejets azotés varient selon le système fourrager. Ils sont les plus faibles avec les régimes à base d'ensilage de maïs lorsque l'apport d'azote à l'animal est bien maîtrisé. Ils sont plus élevés avec les régimes à base d'herbe pour lesquels ils s'accroissent de manière importante avec le niveau de fertilisation azotée des prairies. Les rejets peuvent ainsi varier de 12 à 20 kg/t de lait produit selon le système fourrager et son niveau d'intensification. Toutefois, ces données ne doivent pas être considérées indépendamment de la surface puisque les possibilités de valorisation des déjections s'accroissent avec la surface en herbe. Les rejets azotés varient également avec le niveau de production des animaux. Rapportés au volume de lait produit, ils diminuent de 5% lorsque le potentiel laitier de l'animal s'accroît de 1 000 kg car l'efficacité d'utilisation de l'azote par l'animal s'accroît du fait d'une dilution de ses besoins d'entretien. Enfin, les rejets varient selon la politique de rationnement adoptée. En particulier, l'utilisation de marges de sécurité au delà des recommandations accroît de manière conséquente les rejets. Différentes voies de progrès pour réduire les rejets sont envisagées.

Mots-clés : | | | | | | |
Nitrogen excretion by dairy cows : influence of the diet and of the level of production

The amount of nitrogen excreted in the faeces is rather constant (about 7.5 g/kg DM ingested), and all nitrogen ingested in excess will be excreted in the urine, where it also offers the highest "pollution risk". This study supplies the quantitative elements related to nitrogen excretion by dairy herds. Three major factors were identified. Nitrogen excretion depends on the forage system. It is smallest with diets based on maize silage when there is a good control of the supply of nitrogen to the animals ; it is larger with diets based on grass, where it increases considerably with the level of fertilization of the pastures : the amounts of nitrogen excreted may thus vary from 12 to 20 kg per t of milk produced, according to the forage system and its level of intensification. These figures are however not to be considered independently of the forage area, since increases in pasture areas involve an increase of the possibilities of utilizing the excreta. There is also a variation with the production levels of the animals : relatively to the volume of milk produced, the amount of nitrogen excreted decreases by 5% when the productivity of the animal increases by 1 000 kg, since a dilution of the maintenance requirements brings about a greater efficiency of nitrogen utilization. Lastly, there is a variation with the dietary policy : for instance the use of safety margins above the recommended feeding levels brings about a considerable increase of excreted nitrogen. Several improvements are considered for the reduction of nitrogen excretion.

Télécharger l'article

PDF - 744,26 ko