Numéro #138

15 juin 1994

Numéro non thématique

Relation entre production de matière sèche et quantité de rayonnement intercepté par une culture de sorgho fourrager au Sénégal

auteur : | co-auteurs :

Dans le cadre d'un réseau expérimental en milieu tropical et en milieu tempéré, une étude de la dynamique de croissance du sorgho fourrager a été entreprise au Sénégal, pendant la saison des pluies, avec 3 niveaux de nutrition azotée et en conditions irriguées. La production potentielle du sorgho (croissance en conditions optimales d'alimentation hydrique et de nutrition azotée) a pu être exprimée en fonction de la quantité de rayonnement intercepté par la culture. L'efficience d'utilisation du rayonnement par le sorgho ainsi déterminée (2,5 à 3,0 g/MJ) est assez voisine des valeurs obtenues par ailleurs en milieu tropical et en milieu tempéré. Il est donc possible de caractériser le potentiel de production de cette espèce à partir de données météorologiques simples (températures moyennes journalières et rayonnement solaire). L'efficience d'utilisation du rayonnement par la culture s'est trouvé très diminuée lorsque le niveau de nutrition azotée était limitant.
La qualité du fourrage récolté a pu être estimée en première approximation par le rapport Feuilles/Tiges. Ce rapport diminue de façon monotone en fonction de l'accumulation de biomasse dans le couvert végétal, et ceci indépendamment du cycle de croissance et de la fumure azotée. Ainsi, à partir d'un même modèle, on peut estimer l'évolution conjointe de la quantité de fourrage produite et de sa qualité, ce qui devrait permettre une meilleure optimisation des rythmes d'exploitation.

Mots-clés : | | | | | | | | | | |

An experiment on the productivity of forage sorghum was carried out in Senegal as part of an experimental network in both tropical and temperate situations. Three levels of nitrogen fertilization were compared, during the rainy season and under irrigation. The potential (i.e. unlimited by water or nitrogen) productivity of the crop was studied in terms of radiation use efficiency (RUE). The range of RUE values obtained in Senegal (2.5 to 3.0 g/MJ) is similar to the values obtained either in tropical or in temperate conditions. N shortage leads to a severe diminution of the crop’s RUE.
The evolution of the quality of the forage was studied through the evolution of the leaf/stem ratio. As a stable relationship is observed between leaf/stem ratio and crop biomass, it is possible to describe the dynamics of the decrease of forage quality during growth. It appears thus possible to relate directly forage yield and forage quality by a very simple model, and this should lead to an optimisation of crop management.

Télécharger l'article

PDF - 458,30 ko