Numéro #133

15 mars 1993

Numéro non thématique

Rythmes saisonniers de croissance de quelques espèces fourragères utilisables en complément des parcours naturels en Corse

auteur : | co-auteur :

Sous le climat méditerranéen sub-humide à hiver doux de la plaine côtière de Corse, les rythmes de croissance de 6 espèces (8 cultivars) de graminées fourragères et d'une légumineuse (trèfle violet) ont été établis sur 3 années, en vue de fournir des références pour établir des cultures fourragères complémentaires des parcours naturels, dont la production présente d'importants écarts saisonniers. Afin de préciser la capacité des espèces à répondre à de forts besoins ponctuels, on a établi leur potentiel avec une forte fertilisation azotée, en irrigué et en sec.
En irrigué, le cycle reproducteur de printemps se déroule de façon similaire à ce que l'on observe sous climat océanique, avec de faibles différences de vitesse de croissance entre les graminées : 150 à 185 kg MS/ha/jour, soit 11,6 à 14 kg MS/ha/degré.jour. Par contre, on a des différences considérables de croissance aux températures estivales (moyenne : 21-23° C) et hivernales (moyennes : 6-10° C). En culture sèche, la capacité de survie à la forte sécheresse estivale après une exploitation d'hiver - printemps intensive et l'aptitude à la croissance hivernale sont très différentes. Cela conduit à proposer deux stratégies de production : l'une, annuelle, consiste à semer précocement à l'automne des espèces à implantation très rapide et à bonne croissance hivernale, telles que ray-grass et bromes, qui sont exploitées jusqu'en mai - juin puis disparaissent ; l'autre vise à mettre en place des cultures pérennes d'espèces combinant forte capacité de survie estivale et forte croissance d'automne - hiver. Cette dernière combinaison semble insuffisante chez tous les cultivars, sauf la fétuque élevée méditerranéenne Maris Kasba, mais sa qualité est médiocre. Les références produites permettent de raisonner le choix des espèces et le schéma de conduite à adopter selon les conditions hydriques et les périodes de fort besoin fourrager.

Mots-clés : | | | | | | | | |

Under the sub-mediterranean climate with fresh Winters of the Eastern plain of Corsica, the mean daily dry matter increase of 6 grass species (8 cultivars) and 1 legume (red clover) were assessed during 3 years under irrigated and dry conditions. The knowledge of their potential growth rates under non-limiting conditions of nitrogen supply is necessary for the utilization of these plants as complementary feeds to the natural grasslands in some important periods of the year. Under irrigation, the reproductive growth of grasses in Spring is similar to that observed under temperate conditions, the reproductive growth of grasses in Spring is similar to that observed under temperate conditions, with small differences between species (150-185 kg DM/ha ; 11,6-14,0 kg MS/day-degree). But mean daily growth rates are very different between genotypes in Summer (mean temperature : 21-23°C) and full Winter (mean temperature : 6-10°C). Under non-irrigated conditions, the aptitude to survive the Summer drought after an intensive Spring management is the main characteristic to take into account when choosing a complementary forage plant. Two different management strategies are thus to be distinguished. One is to sow before or during the first Autumn rains species with a very fast establishment and a high Winter growth capacity, such as species of Lolium and of Bromus, which will die in the following Summer. The other consists in establishing perennial plants with a high drought survival capacity in Summer, as well as an important growth in Autumn and Winter. Few current commercial cultivars meet these requirements well enough, and there is a need for the improvement by breeding of Mediterranean types. The references give in this paper are used to give indications on optimum fertilization, grazing and mowing management under local conditions.

Télécharger l'article

PDF - 1,01 Mo