Numéro #132

15 décembre 1992

Numéro non thématique

Suivi de l'azote ammoniacal et nitrique dans les sols de prairie au cours des saisons et après destruction du couvert végétal

auteur : | co-auteur :

Lorsque l'on détruit un couvert de prairie, une forte minéralisation se produit. La cinétique d'évolution de l'azote minéral du sol a été suivie pendant 18 mois sur trois traitements : un ray-grass anglais non azoté au Pin, le même peuplement détruit au glyphosate et non cultivé, de même qu'une fétuque élevée au Robillard.
Les quantités d'azote minéral sont présentées sur des profils de 30 ou 60 cm de profondeur. Les échantillons ont été prélevés à la tarière et les analyses effectuées sur des échantillons représentant 6 prélèvements par date et par traitement. L'azote ammoniacal et l'azote nitrique sont analysés par colorimétrie.
Les principaux résultats montrent que la cinétique saisonnière dépend surtout des conditions climatiques ; il y a deux périodes de minéralisation : le printemps (de 100 à 150 kg N/ha) et l'automne (150 kg N/ha sous couvert et près de 300 kg N/ha en sol nu). Le pool minéral décroît pendant l'hiver pour revenir à sa taille minimale en fin d'hiver. L'amplitude des minéralisations est indépendante de l'âge du peuplement et du niveau antérieur de fertilisation azotée. Le devenir de l'azote minéral accumulé en automne est sous la dépendance du type de sol : en sol drainant, le lessivage domine alors qu'en sol imperméable, ce sont le ruissellement et la dénitrification. L'immobilisation intervient largement dans les deux cas.

Mots-clés : | | | | |

When grassland is reclaimed for cultivation, a large lush of mineralization occurs. The soil mineral nitrogen has been followed during 18 months in three treatments : a perennial ryegrass sward with no N fertilisation at Le Pin, a similar sward and a tall fescue sward at Le Robillard, both destroyed by glyphosate and remaining uncultivated.
The soil mineral N content is represented on either 0-30 cm or 0-60 cm soil profiles. The samples are taken with a hand drill, and analysis performed on bulk samples of 6 samples per sampling date and per treatment. NO3-N and NH4-N are analysed by colorimetry.
The main results show that the seasonal kinetics depend mainly on climatic factors and follow the same trends in each treatment : a flush of mineralization in spring (from 100 to 150 kg N/ha), another in autumn (150 kg N/ha under L. perenne, around 300 kg N/ha in bare soils). During winter, the inorganic N pool decreases to its minimal size. The amounts of mineral N during the mineralization flushes seem unrelated to sward age or to the previous N fertilization level. The fate of inorganic N accumulated in autumn is mostly dependent on the soil type (free or poorly draining soil). In the former type, leaching seems the preferential way, in the latter, surface run-off and denitrication prevail. In both cases there is much immobilizations.

Télécharger l'article

PDF - 391,58 ko