Numéro #128

15 décembre 1991

Numéro non thématique

Typologie, diagnostic et évaluation de la production fourragère des formations pastorales en Afrique tropicale

auteur :

A l'échelle régionale, l'analyse factorielle des correspondances est une méthode applicable à la typologie des pâturages tropicaux. Deux exemples sont donnés, l'un en zone sèche sahélienne, l'autre en zone humide soudano-guinéenne.
A l'échelle de la parcelle, un premier diagnostic peut être obtenu à partir de l'observation précise de la végétation : la structure des peuplements ligneux et herbacés apporte de précieux renseignements sur les activités humaines tandis que l'échelle floristique permet de caractériser l'écologie grâce aux nombreux indicateurs botaniques. Quelques exemples sont donnés.
L'évaluation quantitative de la production fourragère exige des techniques expérimentales plus longues et délicates. La productivité herbacée exprimée soit par la biomasse maximale, soit par la production des repousses, peut être reliée au climat, au sol, au couvert ligneux et à l'état de dégradation de la pâture. Mais quelle que soit la précision du diagnostic, la pérennité de l'herbage ne peut être assurée que par une gestion pastorale stricte et bien adaptée.

Mots-clés : | | | | | | | |

Typology, diagnosis and evaluation of the forage production of pastoral plant communities in tropical Africa
On a regional scale, the factorial analysis of correspondences can be applied to the typology of tropical pastures. Two examples are given, one from the dry Sahel region, another from the wet Sudan-Guinea region.
On a plot scale, a rough diagnosis can be made from a precise observation of the pasture sward : the structure of the tree and herb populations gives valuable indications on human activities, while a floristic study can be used to characterize the ecological factors thanks to the numerous indicator species. A number of examples are given.
A quantitative evaluation of the forage production demands lengthier and more refined experimental techniques. The grass productivity is expressed either by the maximum bio-mass or by the amounts of re-growth, and can be related to the climate, the soil, the tree canopy or the state of degradation of the pasture. In any case, however precise the diagnosis, the persistency of the pasture can be secured only by a strict and well adapted management.

Télécharger l'article

PDF - 998,71 ko