Numéro #123

15 décembre 1990

Numéro non thématique

La destination des déjections animales en montagne : un enjeu pour les relations entre activité agricole et préservation de l'environnement

auteur : | co-auteur :

L'utilisation des déjections animales dans les exploitations laitières de montagne est rendue difficile par l'intensification des conduites de troupeaux et la structure du parcellaire. On constate des nuisances incompatibles le plus souvent avec la vocation touristique de ces régions. Pour envisager les possibilités d'amélioration ayant pour conséquence une meilleure protection de l'environnement, la démarche suivante a été adoptée dans deux petites régions des Alpes (Moyenne Maurienne et Moyenne Tarentaise) :
- confection d'une typologie d'exploitation sur la base de leur fonctionnement (12 types repérés par la taille du troupeau et l'importance de la double activité des membres de la famille) ;
- caractérisation des quantités de déjections produites et leur destination par exploitation, par type, et au niveau régional (quantités épandues, données ou vendues, perdues), et des pratiques d'évacuation, stockage et épandage des déjections (six catégories qui rendent compte d'une intensité d'utilisation).
Le croisement de ces deux types d'information permet de mesurer les obstacles et d'envisager l'impact de mesures visant à restreindre les nuisances tout en restant compatibles avec les orientations fondamentales des exploitations agricoles des régions considérées.

Mots-clés : | | | | | | |

The disposal of animal excreta on mountain dairy farms is a difficult matter in view of the intensified stock rearing and the patchiness of holdings. Nuisances appear which are mostly incompatible with the touristic potential of these regions. The problem of finding possible improvements entailing a better protection of the environment was tackled in the following way, in two small Alpine regions (Middle Maurienne and Middle Tarentaise) :
- typification of farms according to their working structure (12 types defined by herd size and by the importance of double activities among members of the family) ;
- definition of the amount of excreta produced and of their destination, by farm, farm type and at the regional level (amounts spread, given or sold, lost) and of the voiding, storage and spreading practices (6 classes, representative of intensity of utilization).
By taking into account both types of information together, it is possible to estimate the obstacles and to consider measures for the restriction of the nuisances that will remain compatible with the basic trends of these regions’ farms.

Télécharger l'article

PDF - 725,12 ko