Numéro #121

15 mars 1990

Numéro non thématique

La prairie graminée-trèfle blanc

auteur :

L'influence du trèfle blanc sur la valeur alimentaire des deux associations ray-grass anglais/trèfle blanc et dactyle/trèfle blanc a été observée en utilisant des moutons en cage de digestibilité au cours de quatre années d'expérimentation sur le fourrage vert et l'ensilage.
Au stade de pâturage, les valeurs énergétiques (1 UFL/kg MS) et azotées (25-28% MAT/MS) élevées du trèfle blanc ont une influence à la fois sur la valeur alimentaire, l'ingestion des associations et la conduite de leur exploitation. Ainsi, comparativement à celle des graminées pures, la valeur nutritive d'une association est plus élevée et moins variable, notamment pour la valeur PDI (+15-20%) entre cycles d'une part, et d'autre part, entre 4 et 7 semaines d'âge des repousses. Les quantités ingérées par les moutons sont augmentées d'au moins 10%, aussi bien pour le vert que pour l'ensilage d'association contenant 25 à 40% de trèfle. Par ailleurs, le rythme d'exploitation peut être plus souple et adapté au niveau des besoins du troupeau. La conduite du pâturage doit contribuer à maintenir une proportion de trèfle blanc optimum de 35 à 50 %.

Mots-clés : | | | | | | | |

The influence of white clover on the feeding value of a perennial ryegrass-white clover and a cocksfoot-white clover association was studied with withers kept in digestibility cages during a 4 year-trial ; the observations were made both on fresh forage and on silage.
At the grazing stage, the high energy value (1 milk fodder unit/kg DM) and the high protein value (25-28% crude protein/dry matter) of the clover influences the feeding value and the voluntary intake of the mixed herbage, as well as the management of the association. Compared to pure grasses, associations have higher and less variable feeding values, especially as regards digestible proteins (+15-20%), between growth cycles on the one hand, and between 4 and 7 weeks of regrowth on the other. The voluntary intake of both fresh herbage and silage is increased by at least 10% through the presence of clover, when there is 25-40% of it in the sward. Moreover the schedule of management can be more flexible and be adapted to the flock’s requirements. The management should be such as to ensure the maintenance of a desirable 35-50% proportion of clover in the sward.