Numéro #98

15 juin 1984

Place et rôle de la prairie permanente dans les systèmes fourragers

Possibilités offertes par la technique du semis sans labour lors de l'installation d'une prairie

auteur :

Le ressemis présente un intérêt particulier pour rénover la flore de prairies permanentes dégradées qu'il serait hasardeux ou impossible de labourer. L'amélioration par la fertilisation et le mode d'exploitation n'est pas toujours possible et. dans le cas de fIores présentant de nombreuses espèces médiocres, cette amélioration risque d'être extrêmement lente. Le semis direct permet d'installer très rapidement une flore composée d'espèces productives et de précocité déterminée dans les sols si particuliers des prairies permanentes.Les diverses techniques de semis sans labour sont ensuite présentées et discutées (dates et nombre de désherbages, date et modalités de ressemis...). La solution préférable semble un premier désherbage à l'automne avec un herbicide rémanent. Un deuxième désherbage est souvent souhaitable au printemps juste avant le semis avec un herbicide non rémanent à faible dose.Le prix de revient de l'implantation varie avec l'herbicide utilisé mais est toujours intérieur à celui de la méthode classique; de plus. le temps de travail est 3 à 4 fois moindre dans le cas de ressemis. 

Mots-clés : | |
Possibilities given by the technique of re-seeding without ploughing for the establishment of a pasture

Re-seeding is of particular interest where the sward of a permanent pasture has to be renovated in circumstances where it would be risky or impossible to put the plough. Improvement by fertilization or a change of management is not always possible and when there is an abundance of poor species in the sward, such an improvement is likely to be very slow. Direct re-seeding makes it possible to establish very rapidly a sward composed of productive species with a definite growth pattern in the very particular soils that are found in permanent pastures.The various methods of re-seeding without ploughing are described and discussed (dates and number of weed-killings, dates and ways of seeding...). The best solution seems to involve a first weed-killing in Autumn with a remanent herbicide. A second treatment against the vegetation is often advisable in Spring just before sowing. but the herbicide should be non-remanent. and applied at a low rate.The cost of establishment varies with the kind of herbicide used, but is always lower than that of the traditional method : rmoreover, the working time is 2 to 3 times shorter in the case of re-seeding. 

Télécharger l'article

PDF - 251,96 ko