Numéro #200

24 décembre 2009

Prairies, fourrages, herbivores. 50 ans d'évolution et nouveaux enjeux

Evolution des prairies et cultures fourragères et de leurs modalités culturales et d’utilisation en France au cours des cinquante dernières années

auteur :

Les cinq dernières décennies ont connu des modifications profondes du monde agricole en général et de l'élevage herbivore en particulier. Ceci a influencé en profondeur les prairies et cultures fourragères, les pratiques culturales et les modes d'exploitation. Le présent article revient sur les évolutions de surfaces et de répartition géographique des différents types de prairies et cultures fourragères, soulignant la concentration des prairies permanentes en région de montagne et semi-montagne et les prairies temporaires et les fourrages annuels en région de plaine et soulignant l'importance et les causes de ces évolutions. L'intensification fourragère s'est accompagnée d'évolutions importantes des espèces et variétés utilisées, et a conduit à l'émergence d'un secteur économique dédié à la production de semences certifiées. Les pratiques de fertilisation ont également connu de profonds bouleversements avec une croissance soutenue de la fertilisation azotée minérale avant de revenir à des fertilisations plus faibles grâce à l'utilisation croissante des mélanges, mais aussi des apports importants de phosphore et de potasse au début de la période considérée. L'évolution concernant l'utilisation des engrais de ferme est également discutée. Enfin, dans le domaine de l'utilisation et de la valorisation des fourrages produits, l'ensilage a connu des développements majeurs grâce à des innovations techniques ou à l'utilisation de conservateurs, mais aussi par la compréhension et la maîtrise des processus fermentaires. Le foin, après une longue période de déclin a retrouvé une place de choix en tant que stock permettant des reports longs, mais aussi par la mécanisation améliorant la qualité des foins récoltés et réduisant la pénibilité du travail. L'analyse des changements survenus au cours de ces décennies conduit à s'interroger sur les types et processus d'innovation qu'il faudra développer pour répondre aux défis futurs dans des contextes humains, réglementaires et biophysiques différents. Comme elle l'a fait depuis 50 ans, l'AFPF est appelée à favoriser l'émergence de ces innovations et contribuer à leur diffusion.

Mots-clés : | | | | | | | | | | |
Changes in the pastures and forage crops in France, and their conditions of cultivation and utilization during the past fifty years

Over the past fifty years, agriculture, and particularly the rearing of herbivorous livestock, have undergone deep changes, with consequences on the French 'farming landscape' : the area and nature of the pastures and forage crops, the cultivation practices and the harvesting and conservation methods have all changed, and are analysed here ; questions are thus raised on the necessary adaptations to the future problems.
The analysis of the areas covered by the various types of forages show large differences among the regions. The forage intensification was accompanied by the rise of a sector devoted to the production of certified seeds and by new fertilization practices (with a sustained increase of mineral NPK dressings, until the tendency was reversed, with a shift towards lower doses, justified by more accurate calculations, and by accounting for the farmyard sources) ; other major developments concerned the utilization of the forages (technically and economically) : silage making, round bales, wrapping etc., aimed at improving the feeding value and at making the work less laborious. When all the changes analysed, the question arises of what kinds and processes of innovation will have to be developed to meet the future problems under new social, regulational and bio-physical circumstances.

Télécharger l'article

PDF - 2,15 Mo