Numéro #195

17 novembre 2008

Prairies multispécifiques Valeur agronomique et environnementale (2e partie)

En Ardenne, comparaison de deux mélanges fourragers plus ou moins complexes et effet du semis sous couvert en agriculture biologique

auteur : | co-auteurs :

3 années de suite (2000, 2001 et 2002), un mélange simple (ray-grass anglais, fléole, trèfle violet ; 40 kg/ha) et un mélange complexe (5 graminées et 4 légumineuses) ont été implantés sans ou avec un couvert constitué d'un mélange avoine (80 kg/ha) - pois fourrager.
Les semis sous couvert d'avoine - pois permettent d'obtenir, l'année du semis, une augmentation de rendement significative deux années sur trois ; aucun effet significatif n'a pu être noté sur la végétation d'adventices. Le type de mélange n'a pas d'effet sur la production fourragère ni sa teneur en protéines. Le mélange complexe conserve une flore plus équilibrée entre graminée et légumineuses. Dans le mélange simple, le trèfle violet domine rapidement l'ensemble du couvert, tandis que dans le mélange complexe, c'est le dactyle qui prend progressivement le dessus sur les autres graminées, vraisemblablement en raison de la sécheresse de l'année 2003. Il est donc nécessaire que l'agriculteur raisonne ses choix de mélanges selon ses objectifs et les caractéristiques pédologiques de chaque parcelle.

Mots-clés : | | | | | | | |
Comparison, in the Belgian Ardennes, of two forage mixtures and effect of a sowing under plant cover

For three consecutive years (2000, 2001, 2002), a simple mixture (Perennial Ryegrass, Timothy, Red clover; 40 kg/ha) and a complex mixture (5 grasses and 4 legumes) were sown either on bare soil or under a cover of a mixture of oats (80 kg/ha) and peas. The cover provided in the sowing year a significant yield increase two times out of three; no significant effect on the weed population could be observed. The type of mixture had no effect on the forage production, nor on the protein content. In the complex mixture, the floristic composition remained better balanced between grasses and legumes. In the simple mixture, Red clover became rapidly dominant in the whole sward, whereas in the complex mixture, Cocksfoot progressively overcame the other grasses, probably because of the drought of 2003. It is therefore necessary that the farmers should base their decisions on the choice of a mixture on their aims and on the pedological characteristics of their fields.

Télécharger l'article

PDF - 203,33 ko