Numéro #153

15 mars 1998

Prairies pérennes, territoire et qualité des produits (2e partie)

Des prairies permanentes plus productives dans un paysage de qualité en zone périurbaine. Exemple dans un Parc Naturel Régional

Les prairies permanentes humides ont un intérêt particulier pour le maintien de la biodiversité et des paysages. Leur valorisation agricole n'est pas contradictoire avec la charte d'un Parc naturel régional, comme le prouvent les réflexions et actions engagées dans le Parc du Nord - Pas-de-Calais. Le Parc naturel régional de la Plaine de la Scarpe et de l'Escaut s'étend dans une vallée alluviale humide en zone périurbaine, ce qui présente pour l'agriculteur des atouts et des contraintes. En concertation avec la profession agricole, le Parc aide les agriculteurs à gérer le paysage en facilitant par diverses initiatives le maintien des prairies permanentes humides, souvent concurrencées par le boisement : réorganisation foncière, diagnostic des prairies et amélioration par sursemis de ray-grass anglais et de trèfle blanc, aide à la restauration des clôtures, gestion contractuelle des prairies pour favoriser des pratiques agricoles respectueuses de l'environnement (fertilisation azotée limitée, fauche tardive, plantation de haies...), et enfin valorisation des prairies par la production de viande biologique en conditions extensives.

More productive permanent pastures in a quality landscape in the neighbourhood of cities. Example in a natural Regional Park

The natural Regional Park of the Scarpe and Scheldt Valleys (Region of Nord - Pas-de-Calais) stretches over wet alluvial lands in the neighbourhood of cities, which entails both assets and constraints for the farmers. In concert with agricultural organizations, the park authorities help the farmers to 'manage' the landscape, encouraging by various initiatives the maintenance of wet permanent pastures, which are often in competition with forests : land reorganization, pasture diagnoses and overseeding with Perennial Ryegrass and White Clover, aid to the restoration of fences, contractual management of pastures to encourage agricultural practices that respect the environment (limited nitrogen fertilization, late mowings, hedge plantings, etc.), and lastly giving economic value to the pastures by the production of 'biological' meat under extensive conditions.

Télécharger l'article

PDF - 606,49 ko