Numéro #190

17 juillet 2007

Productions fourragères et adaptations à la sécheresse (1re partie)

Adaptations à la sécheresse par les choix techniques de conduite des cultures pour les prairies et le maïs

auteur : | co-auteurs :

Les latitudes d'optimisation des systèmes fourragers sous contraintes hydriques varient selon les systèmes d'élevage et les contextes pédoclimatiques. Les adaptations par les techniques de culture et d'exploitation des plantes fourragères passent par des choix d'espèces complémentaires, qui présentent plus ou moins de souplesse de valorisation, et par des décisions opérationnelles de constitution de stocks fourragers en cours de campagne en fonction des événements climatiques.
L'article expose des comparaisons de production de différentes espèces fourragères, dont des prairies à base d'associations ou de mélanges multi-espèces, sous contraintes hydriques plus ou moins sévères. L'intérêt d'une irrigation d'appoint de prairies temporaires de graminées et du maïs est présenté. Différentes tactiques d'esquive des manques d'eau durant la période estivale peuvent être envisagées : pour les prairies, l'utilisation de la fauche précoce pour sécuriser les repousses en début d'été ; pour le maïs, par des choix de variétés et de dates de semis plus précoces. La possiblité d'effectuer des transferts de surfaces de maïs grain récoltées en ensilage et inversement dans les systèmes mixtes participe à la sécurisation des stocks fourragers. Le progrès génétique des nouvelles générations de variétés de maïs, significatif dans les potentiels de rendements moyens, est un levier. Des éléments de stratégie et de tactique de constitution des stocks fourragers ainsi que de gestion opérationnelle des surfaces fourragères en cours de campagne sont discutés.

Mots-clés : | | | | | | | | | | |
Adaptations to drought by adequate management practices of pastures and of maize

The possibilities of optimizing forage systems subject to water constraints differ according to the livestock-farming systems and the pedoclimatic conditions. Adaptations by cultivation and management techniques in the case of forage crops consist in the choice of complementary species with a more or less flexible possibility of use, and in operational decisions regarding the constitution of forage stores during the year as demanded by the evolution of the weather.
This paper compares the production of different forage crops, among which leys sown with associations or with a mixture of species, subject to more or less severe water constraints. The interest of an extra irrigation of grass leys or of maize is presented. A number of ways to escape water shortages during summer can be contemplated : in the case of leys, cutting at an early date will secure re-growths in early summer ; in the case of maize, adequate cultivars and earlier sowing dates will do. In mixed systems, making silage from maize grown for grain and the converse operation will help making forage stores more secure. Another lever is given by the genetic progress of the new generations of maize cultivars, with a significant yield increase in those with average yields. Strategic and tactical elements for the constitution of forage stores and for the operational management of pastures and maize during the year are discussed.

Télécharger l'article

PDF - 192,04 ko