Numéro #205

31 mars 2011

Récolte et valorisation des fourrages conservés : les clés de la réussite (1ère partie)

Comportement alimentaire de vaches de race locale sur des prairies de plaine du nord-est algérien

auteur : | co-auteurs :

La connaissance du comportement alimentaire et des quantités ingérées par les vaches de race locale, conduites extensivement dans les plaines du nord-est algérien, est importante afin de juger du disponible alimentaire de ces prairies.
Le comportement alimentaire, les performances de croissance et l'ingestion au pâturage de quatre vaches de race locale ont été étudiés durant l'hiver et le printemps. Les échantillons de fourrages récoltés ont été caractérisés (composition botanique) et analysés. La composition floristique et la valeur nutritivede la ration prélevée par les animaux a été évaluée par prélèvements simulant le coup de dent des animaux (méthode de "hand plucking", ici discutée). Les animaux ont privilégié la consommation des légumineuses en hiver, et celle des légumineuses et graminées au printemps, obtenant ainsi une ration de meilleure qualité (10,5% MAT - 0,96 UFL/kg MS en hiver et 14,7% MAT -0,88 UFL/kg MS au printemps) que le fourrage disponible. Les proportions du temps consacré durant le jour aux différentes activités ont été réparties comme suit : 94 vs 62% pour le broutage et 6 vs 38% pour le repos - déplacement respectivement pour l'hiver et le printemps. Les ingestions volontaires les plus élevées ont été enregistrées au printemps (17,9 kg MS) et les plus faibles en hiver (9,8 kg MS). Les valeurs fourragères ont varié de 0,87 à 0,84 UFL et de 0,82 à 0,78 UFV respectivement pour l'hiver et le printemps. Les fourrages de la prairie ont permis d'atteindre des performances de croissance à l'herbe de 1,36 kg/animal/jour. 

Mots-clés : | | | | | | | | | | |
Feeding behaviour of locally-bred cows on plain grassland in the north-east of Algeria

Animal production based on extensive farming systems is a key element of national economy in Algeria. Animals are for the most part locally-bred. Their feeding behaviour, of which very little is known, was studied in native plain grassland in the north-east of Algeria, during the Winter and the Spring. The botanical composition of the grazed grassland was determined and samples of forage plants were analyzed. The botanical composition and nutritional value of rations grazed by the animals were assessed by hand picking samples in a way to simulate the bite size and weight of the animals ('hand plucking' method discussed further in the text). The animals ate mostly legumes in the winter, and both legumes and grass in the spring, therefore ingesting a ration with ahigher nutritional value (10.5% CP and 0.96 UFL/kg DM in the Winter, 14.7% CP and 0.88 UFL/kg DM in the Spring ; UFL : feed unit for lactation) than that of available forage. Weight gain during grazing was 1.36 kg/animal/day. 

Télécharger l'article

PDF - 216,18 ko