Numéro #155

15 septembre 1998

Récolter et conserver l'herbe aujourd'hui (1ère partie)

Conservation et valeur alimentaire pour les ruminants

auteur : | co-auteur :

La recherche d'économies d'intrants et la désintensification pourraient redonner de l'intérêt à la luzerne, d'autant plus que les progrès réalisés en matière de conservation par la technique de l'enrubannage permettent de réduire les pertes de feuilles et les risques météorologiques encourus lors de la récolte en foin.
Pendant 2 années, 3 modes de conservation de la luzerne ont été comparés : ensilage avec conservateur, ensilage en balles rondes enrubannées (BRE) à plus de 50 % de matière sèche et foin. La conservation a été très bonne dans les 3 cas. Les différences de composition chimique des BRE et du foin par rapport à l'ensilage s'expliquent par la perte de feuilles pendant le séchage au sol. Pour la même raison, la digestibilité et la valeur énergétique diminuent avec l'augmentation du taux de matière sèche, et donc du temps de séchage du fourrage. L'ingestibilité de l'ensilage mesurée avec des moutons a été supérieure à celles des BRE et des foins.

Mots-clés : | | | | |
Conservation of lucerne and its feeding value for ruminants

Input saving and disintensification are objectives that may give a new incentive to lucerne growing, the more so as progress in conservation through wrapping diminishes the leaf losses and the weather hazards during hay-making. Three conservation methods of lucerne were compared for 2 years : silage with additive, wrapping of round bales with DM contents above 50%, and hay. In all three cases, conservation was very good. Differences in chemical composition between wrapped round bales or hay, and silage, are due to leaf losses during curing on the soil. For the same reason, there is a decrease in digestibility and in energy content (respectively by 62.8, 60.7 and 59.0% and by 0.74, 0.69 and 0.66 UFL, i.e. feed unit for lactation, for silage, wrapped bales, and hay) when DM contents, and therefore curing times, increase. Voluntary intake of silage (74 g DM/kg metabolic weight), measured on sheep, was larger than that of wrapped bales and of hay (resp. 70 and 65 g DM/kg metabolic weight).

Télécharger l'article

PDF - 706,21 ko