Numéro #216

20 décembre 2013

Regards croisés sur les prairies...

Les systèmes herbagers, à contre-courant d'un développement agricole marqué par l'accroissement de la productivité physique du travail et la régression des prairies

auteur :

Face à la réduction inexorable des surfaces en prairies, dont les fonctions sont pourtant de mieux en mieux reconnues, des systèmes herbagers se développent et présentent une efficacité technique et économique remarquable. Une analyse approfondie montre qu'ils s'inscrivent dans une logique de développement très différente de celle qui prévaut depuis les années 1950.
Depuis les années 1950, le développement agricole a été centré sur l'accroissement de la productivité physique du travail. Les exploitants ont ainsi accru la taille des troupeaux, les rendements laitiers et fourragers et les surfaces en maïs... afin de rentabiliser des investissements importants dans des équipements d'élevage visant à accroître le nombre de vaches par actif. Les politiques agricoles ont conforté cette évolution qui s'est traduite par la réduction des surfaces de prairie, malgré des mesures de soutien dont celles-ci bénéficient. A contre-courant de ce mouvement, des agriculteurs ont développé des systèmes herbagers autonomes basés sur les concepts et principes de l'agroécologie. L'adoption plus large de ces systèmes suppose un changement complet de paradigme.

Mots-clés : | | | | | | | | | |
Grass-based systems go against the current trend of agricultural development which is focused on increasing production, and contributes to the decline of grasslands

In the face of grassland decline, new grass-based systems are now being developed, providing a highly efficient technical and economic alternative. In-depth analysis shows that the development strategy used for these new systems is entirely different to the strategy implemented in the 50's. This past strategy which was focused on increasing production meant that farmers added to the size of their herds, increased dairy and forage production and cultivated more land with maize... in order to increase their return on investment. Farming policies further encouraged this strategy leading to a decline in grassland, in spite of the support schemes aimed at encouraging the preservation of grassland. Some farmers are now opting for an alternative strategy by developing self-sufficient grass-based systems using the concept and principles of agroecology. However, implementing these systems on a wider scale implies adopting a radically new strategy.

Télécharger l'article

PDF - 165,11 ko