Numéro #185

21 avril 2006

Systèmes fourragers, systèmes d'élevage et travail

Axes d’optimisation économique et d’allégement du travail dans les Réseaux d’élevage de Bretagne

auteur : | co-auteurs :

Dans le cadre du Réseau d'élevage breton, des exploitations sont suivies depuis plusieurs années ; elles ont été choisies pour leur intérêt prospectif ou pour leur intérêt pour certaines catégories d'éleveurs. Les pratiques appliquées ont été observées et analysées ; elles fournissent des éléments de réflexion et permettent d'identifier plusieurs voies d'optimisation économique et d'allégement du travail.
Une analyse des postes du coût "Vache laitière nourrie logée" ou du coût alimentaire met en lumière les conduites et systèmes de production les plus performants économiquement.
La conduite économe en concentrés, proche des 100 g de concentrés par kg de lait, améliore le revenu mais elle simplifie et limite aussi le travail d'astreinte en élevage. La recherche de performances techniques n'est plus un objectif. Les éleveurs bretons y ont souvent associé une augmentation de la part de pâturage grâce à la bonne portance des sols et à la douceur du climat. Ces systèmes avec pâture limitent le coût fourrager, les besoins en mécanisation et en bâtiments, les travaux des champs et le travail d'astreinte.
L'efficacité économique globale est déterminée par une conduite rigoureuse et des investissements maîtrisés. Des marges de progrès existent dans de nombreux domaines.
Dans l'avenir, les conditions économiques et les aspirations quant au travail pourront orienter les éleveurs vers des solutions plus marquées : simplification du travail, externalisation des tâches, nouveau type de logement pour le troupeau, notamment lors d'agrandissements importants.

Mots-clés : | | | | | | |
Directions for economic optimization and work alleviation in the Breton networks of livestock farmers

A number of farms belonging to the Network of Breton dairy farmers (ETRE) have been monitored for several years; they have been selected for their interest for prospection purposes or because they interest certain categories of livestock farmers. The practices they apply have been observed and analysed, and the information gathered serves to stimulate reflections and shows interesting ways for economic optimization and alleviation of the work.
The analysis of the cost of a dairy cow, apart from feeding and housing, or that of the feeding cost reveals which systems and methods of management are the most efficient economically. A management saving concentrates (100 g concentrates/kg milk) not only improves the income, but also simplifies and limits the working constraints. The Breton often add to that an increased share of grazing, made possible by the bearing capacity of the soils and by the mildness of the climate. These systems which include grazing limit the cost of forage, the mechanization and housing requirements, the outside work, and the attendance obligations. The global economic efficiency is determined by a rigorous management and by controlled investments. In the future, the farmers could move towards simplified work, tasks achieved outside, and new types of housing for the herd.

Télécharger l'article

PDF - 453,05 ko