Numéro #185

21 avril 2006

Systèmes fourragers, systèmes d'élevage et travail

Comment prendre en compte le long terme dans l’orientation donnée à nos systèmes d’élevage herbagers ?

auteur : | co-auteurs :

La 11e Journée Fourrages Actualités, était organisée à Neufchâteau (Belgique) autour de la question des modèles d'élevage à promouvoir à long terme. Les interventions sont ici synthétisées ; elles présentent des éléments de réponse par rapport à différents défis : le défi alimentaire pour notre planète passe par le soutien des systèmes vivriers permettant l'alimentation des populations locales et le développement de politiques adaptées afin d'accroître la production mais pas au détriment de l'environnement ; le développement des bioénergies et de l'élevage risque de se faire en compétition avec les surfaces permettant d'alimenter les hommes… sauf pour ce qui est des ruminants s'ils sont produits sur des surfaces impropres à la culture. Après cette approche globale, les interventions se centrent sur la situation européenne : face à l'évolution de la PAC, l'agriculture sera de plus en plus marquée par le marché, qu'en sera t'il pour le marché de la viande bovine pour lequel l'Europe n'est plus autosuffisante ? Quelles sont les conditions qui permettront la cohabitation de systèmes de production contrastés : intensifs ou "alternatifs", pratiquant une agriculture multifonctionnelle ? Une orientation par le marché redonne toute son importance à l'améliorations des performances techniques, ce point est illustré par les bénéfices retirés de l'adjonction de quelques brebis, en pâturage mixte, à une production de vaches allaitantes. Pour ce qui est des filières qui veulent valoriser le caractère multi-fonctionnel de leur production, il semble nécessaire que le produit final soit mieux différencié en termes de goût et mieux présenté, qualifié par rapport à la filière classique.

Mots-clés : | | | | | | | |
How can the long term be accounted for in the orientation given to our herbage farming systems ?

The 11th Day-Meeting of 'Fourrages Actualités' was held in Neufchâteau (Belgium) on the problem of the long-term promotion of farming models. The papers delivered can be summarized as follows : various elements of solutions were proposed regarding different challenges ; the food challenge for our planet depends on the support of systems in which the local populations can be fed, and of policies adapted to an increase of production that would not be harmful to the environment ; the development of energies of biological origin and that of livestock rearing is likely to be in competition with the areas required for the feeding of humans... with the exception of ruminants reared on areas unusable for crops.
After this global approach, the papers dwelt more on the European situation : in view of the evolution of the CAP, European agriculture will be increasingly market-dominated, but regarding certain productions such as beef, Europe is no longer self-sufficient. Contrasting production systems (intensive or 'alternative', with multi-funtional farming) will probably remain in existence side-by-side, but under which conditions ? The likely price to pay is to improve the technical performances, as is shown in the case of mixed grazing created by the adjunction of a few ewes to a herd of suckler cows. It seems also necessary that the final product be better differentiated with regard to its taste and better presented and identified relatively to the traditional production chain.

Télécharger l'article

PDF - 475,99 ko