Numéro #139

15 septembre 1994

Valorisation des engrais de ferme par les prairies (1ère partie)

Les fumiers de bovins : valeur fertilisatne et intérêt de leur épandage sur les prairies permanentes du nord-est du Massif Central

auteur : | co-auteurs :

De 1985 à 1991, une série de mesures et expérimentations menées dans 3 zones contrastées du département de la Loire, sur des zones représentatives du nord-est du Massif Central, ont permis d'une part de caractériser les valeurs des fumiers et lisiers de bovins, et d'autre part de tester l'intérêt de leur emploi sur des prairies permanentes, en remplacement ou en complément d'une fumure minérale. Il en ressort que fumiers et lisiers de bovins sont des engrais de valeur, riches en N, P, K, mais aussi en Ca et Mg et que leur épandage sur prairies permet d'augmenter la productivité de celles-ci (souvent par l'amélioration de la végétation). La richesse du sol est maintenue ou même augmentée. Enfin, économiquement, leur utilisation sur prairies s'avère tout à fait pertinente.

Mots-clés : | | | | |

From 1985 to 1991, a number of measurements and trials were carried out in 3 contrasting areas of the department Loire, representative of Northern Massif Central. They made it possible to determine characteristic values for cattle manures and slurries, as well as to test how they could replace mineral fertilization, partly or completely, on permanent pastures. Cattle manure and slurry were found to be valuable sources of nutrients, supplying much N, P and K, but also Ca and Mg, and to increase the productivity of the permanent pastures to which they are applied (often through an improvement of their swards). The fertility of the soil is maintained or even enhanced. From an economical point of view, the use of these organic fertilizers does also make sense.

Télécharger l'article

PDF - 369,03 ko