Numéro #231

31 octobre 2017

Fourrages et systèmes d'élevage biologiques : Approches aux échelles de la ferme et du territoire

Complémentarités territoriales entre culture et élevage, entre action collective et contraintes organisationnelles

auteur : Moraine M. - | co-auteurs : DURU MICHEL Gazon P. - Martin G. - Nesme T. - Nowak B. - Ryschawy J. - Therond O. -

Pour répondre aux enjeux d'autonomie alimentaire en élevage biologique, mais aussi de fertilisation organique en céréaliculture biologique, la coopération céréaliers-éleveurs semble une voie prometteuse pour une gestion durable. Comment renforcer les complémentarités entre systèmes, par des connexions entre exploitations échangeant des produits ?Les relations cultures-élevage de coopération entre fermes spécialisées présentent des intensités, des enjeux et des bénéfices variés. Trois cas d'échanges céréaliers-éleveurs sont étudiés : i) la construction de scénarios d'échanges, ii) la mise en place d'une plate-forme en ligne pour l'échange de produits et iii) l'évaluation des performances de flux de produits déjà existants. Ces cas montrent à la fois la forte complémentarité entre grandes cultures et élevage biologiques dans les territoires, mais aussi les contraintes logistiques et organisationnelles lors de la mise en œuvre. Une feuille de route est proposée pour l'accompagnement de projets d'échanges céréaliers-éleveurs, qui doivent impliquer différents acteurs économiques et politiques des territoires.

MORAINE M., THEROND O., MARTIN G. & al., 2017. Complémentarités territoriales entre culture et élevage, entre action collective et contraintes organisationnelles. Fourrages n°231, p. 247-255.

Télécharger l'article

PDF - 772,89 ko