Numéro #149

15 mars 1997

Numéro non thématique

Digestibilité des espèces et communautés prairiales en fonction de la masse surfacique des limbes

auteur : DURU MICHEL

La digestibilité des graminées fourragères est prédite par espèce. Pour les prairies permanentes, les estimations de valeur pastorale sont basées sur des indices spécifiques fixés empiriquement. La masse surfacique des feuilles, corrélée négativement à la digestibilité, permet de classer les espèces et de prendre en compte leurs caractéristiques morphologiques et leurs conditions de croissance selon leurs caractéristiques morphologiques ou leur milieu.
Au cours d'une pousse de printemps, pour 3 graminées (dactyle, fétuque élevée et fétuque rouge) et 4 communautés prairiales de végétations très différentes, la digestibilité des limbes et leur masse surfacique varient en sens inverse. Les limbes de dactyle ont une digestibilité moyenne plus élevée mais une masse surfacique moyenne plus faible que ceux de la fétuque élevée et surtout de la fétuque rouge ; de même pour les communautés composées d'espèces caractéristiques d'habitats fertiles et peu fertiles. Ces résultats concordent avec des travaux sur les relations entre la masse surfacique, l'anatomie et la composition chimique des limbes. Ils pourraient fournir un fondement à la classification empirique des espèces fourragères et pastorales (indices spécifiques).

Télécharger l'article

PDF - 2,49 Mo