Numéro #152

15 décembre 1997

Prairies pérennes, territoire et qualité des produits (1ère partie)

Effets du sursemis de ray-grass anglais sur une prairie de fauche en Ardenne belge

auteur : Lambert R. - | co-auteurs : Lambert J. - Peeters A. - Toussaint B. -

Dans un contexte de spécialisation des exploitations vers l'élevage et d'abandon de la rotation avec une culture, la possibilité d'augmenter la longévité des prairies temporaires de fauche par sursemis s'avère intéressante. Elle a été étudiée pendant 5 ans sur trois associations fourragères. L'évolution de la composition botanique et des productions de trois associations fourragères (fétuque des prés, fléole ou dactyle avec trèfle violet), exploitées en fauche principalement, a été observée. La pérennité du dactyle est supérieure à celle de la fétuque des prés et de la fléole. La disparition du trèfle violet et la régression de la graminée associée sont compensées par l'apparition spontanée de graminées dont certaines possèdent une bonne valeur agricole. Après 6 années d'exploitation, un sursemis de ray-grass anglais a été réalisé sur la moitié de la superficie des parcelles. Le sursemis a très bien réussi dans les prairies à base de fléole et de fétuque des prés. Mais, l'amélioration est de courte durée. Le sursemis a un effet légèrement positif sur la production (3 à 8 % d'augmentation en moyenne sur 6 ans).