Numéro #109

15 mars 1987

Numéro non thématique

En zone sub-humide tunisienne, intérêt de l'association avoine-sulla (Hedysarum coronarium) : premiers résultats

auteur : Ben Taâmallah S. -

En Tunisie, le foin de vesce-avoine (Vicia villosa-Avena sativa) est très développé mais les rendements de cette association sont forts médiocres : en moyenne 3,5 à 4,0 t M.S./ha, en raison des techniques de culture et d'un mauvais équilibre de l'association.Un essai, mis en place par l'Ëcole Supérieure d'Agriculture de Moteur, en climat "sub-humide", permet de comparer cette association avec l'association avoine-sulla (Hedysarum coronarium). 3 variétés d'avoine sont testées.Des apports de fumier et de phosphate sont effectués 4 mois avant le semis et la fertilisation azotée s'élève à 100 kg/ha.Contrairement à la vesce, plus tardive et de tige moins vigoureuse, la croissance du sulla n'est pas entravée par celle de l'avoine. Les rendements atteints sont supérieurs avec le sulla: 8 à 10 t M.S./ha pour l'avoine-sulla et 4,5 à 7,5 t M.S./ha pour la vesce-avoine. Bien que la teneur en matières azotées digestibles du sulla soit relativement faible, leur production à l'hectare est la plus élevée avec l'association avoine-sulla. Le stade optimum de récolte de l'association avoine-sulla semble être l'épiaison de l'avoine. 

Télécharger l'article

PDF - 298,60 ko