Numéro #91

15 septembre 1982

Numéro non thématique

Faut-il associer le trèfle blanc aux graminées semées en moyenne montagne dans le Massif Central ?

auteur : ARNAUD R. - | co-auteur : Niqueux M. -

Plusieurs essais menés en zone volcanique (à Laqueuille) conduisent à conclure que l'intérêt du trèfle blanc associé à des graminées est limité dans ces conditions: manque de pérennité, faible production des différents cultivars, faible contribution dans les diverses associations avec graminées. Les raisons du manque de persistance du trèfle ne sont pas bien connues.En revanche, sur terrains dérivés de Micaschistes (à Bourg Lastic), les associations avec trèfle blanc se comportent beaucoup mieux et permettent d'obtenir des rendements élevés, un fourrage d'excellente qualité avec des doses limitées d'azote. Naturellement, le choix de l'espèce de graminée et de la variété de trèfle à associer revêt une importance particulière.Diverses politiques de fertilisation peuvent être adoptées suivant les objectifs poursuivis.On peut penser que le comportement de ce type d'association serait analogue en zone granitique à celui observé en zone cristallophylienne. 

Télécharger l'article

PDF - 504,71 ko