Numéro #111

15 décembre 1987

La simplification du pâturage

Pâturage continu : de bons résultats dans le Nord-Finistère

auteur : Kerouanton J. - | co-auteur : Le Viol B. -

En 1986, dans le Nord-Finistère, une étude a été réalisée sur 30 exploitations pratiquant le pâturage continu pour mesurer l'évolution de leurs performances par rapport à un groupe comparable d'exploitations où le pâturage était conduit en paddocks (dans les 2 cas: prairies à base de ray-grass anglais et fertilisation de 450 kg N / na en moyenne).L'évolution des résultats annuels sur 4 années et l'analyse des résultats mensuels corres¬pondants ne permettent de dégager qu'un seul facteur dissemblable: le taux butyreux, inférieur d'un point en pâturage continu. Tous les autres indicateurs techniques (rendement lait sans concentrés par hectare, moyenne économique, quantités de concentrés, chargement, taux protéïque, persistance ... ) sont identiques.La variabilité supérieure entre exploitations pratiquant le pâturage continu pourrait s'expliquer par des niveaux de technicité inégaux. 

Télécharger l'article

PDF - 412,26 ko