Numéro #235

31 octobre 2018

L'intégration cultures-élevage, un levier pour la transition agroécologique

Richesse créée, rémunération et transformations du travail en systèmes laitiers économes et autonomes en agriculture biologique

auteur : COQUIL X. - | co-auteurs : Anglade J. - Fiorelli C. - Fombaron S. - Franck C. - Godfroy M. - Hostiou N. - Pailleux J.Y. - VEYSSET P. -

Deux systèmes de production économes, autonomes et certifiés en agriculture biologique ont été conçus pas-à-pas sur l’installation expérimentale INRA ASTER-Mirecourt de 2004 à 2015 : un système laitier herbager et un système de polyculture élevage laitier. Ils sont comparés via 2 indicateurs économiques : la valeur ajoutée et le résultat social. L’analyse a posteriori des résultats économiques et des transformations du travail à l’œuvre dans ces 2 systèmes mettent en évidence une forte réduction des charges opérationnelles et de structure par rapport au système non économe qui leur précédait, une très forte spécialisation économique des 2 systèmes sur le lait. En moyenne, le système herbager (80 ha) a permis de rémunérer 1,9 travailleur (salaire minimum garanti 1,5) et le système de production laitière mixte (140 ha) 3,0 travailleurs. Au cours de la transition, on a noté une transformation de ce que les expérimentateurs font, ce sur quoi ils travaillent, ce qui est important pour eux, et une réorganisation du partage des tâches au sein de l’équipe.

COQUIL X., PAILLEUX J.-Y., VEYSSET P., & al., 2018. Richesse créée, rémunération et transformations du travail en systèmes laitiers économes et autonomes en agriculture biologique. Fourrages n°235. 175-180.