Numéro #237

31 mars 2019

Agronomie et écologie : un duo gagnant pour comprendre et gérer les prairies

Evaluation du potentiel fourrager des végétations de friche dans cinq localités de Chlef (Algérie)

auteur : | co-auteurs :

Au nord de l’Algérie, les friches offrent une ressource fourragère spontanée, très diversifiée et pâturable ; elles représentent une ressource non négligeable pour les ruminants en période hivernale. La composition floristique des végétations de 5 friches dans différentes localités de Chlef a été évaluée (étude phytosociologique) au cours de la saison hivernale. Ces friches sont constituées de 33 espèces herbacées mais marquées par une forte hétérogénéité. Elles représentent un patrimoine fourrager non négligeable, marqué par 3 familles (Astéracées : 19%, Fabacées : 12% et Poacées : 12%) ; 67% sont des thérophytes annuelles. Le potentiel fourrager, maximal en février-mars, a été estimé à 3,8 t MS/ha. La qualité de cette ressource, appropriée pour le pâturage, peut être évalué par 3 indicateurs : la composition floristique, le rapport Feuilles/Tiges et le stade phénologique.

SALHI H., MEZIANE M., NOURA A., & al. Evaluation du potentiel fourrager des végétations de friche dans cinq localités de Chlef (Algérie). Fourrages n°237, p. 95-100.

Mots-clés : | | | | | | | |
Evaluation of the forage potential of five uncultivated fields near the city of

In northern Algeria, uncultivated fields provide spontaneous and highly diverse grazing forage and are an important resource for livestock during the winter. Using a phytosociological approach, this study evaluated plant community composition over the winter for five uncultivated fields in the Chlef region. The fields contained 33 grass species in highly heterogeneous patterns. They provide significant forage resources, largely composed of plants from 3 families (Asteraceae: 19 %, Fabaceae: 12 %, and Poaceae: 12 %); 67 % are therophytes. Potential forage was highest in February and March (estimate: 3.8 t DM/ha). The quality of these forage resources, which have been secondarily appropriated for grazing, was gauged using three metrics: plant community composition, the leaf-to-stem ratio, and degree of phenological development.

Prix 10€

Les articles récents (moins de 2 ans) ne sont disponibles qu'aux abonnés.