Numéro #22

15 juin 1965

Communications françaises présentées au 9e Congrès International des Herbages

La compétition intra-spécifique chez les plantes fourragères

auteur :

La compétition intraspécifique à l'intérieur d'un peuplement dense, provoque des modifications plastiques et des interactions au niveau de la plante.L'existence de différents stades critiques successifs correspondant à une simultanéité des besoins pour différentes étapes de la vie d'une plante (levée, phase végétative, phase reproductrice) rend complexe l'analyse des modalités de cette compétition.
La puissance compétitive d'un génotype n'a donc qu'une signification partielle en un instant donné, ou à un caractère défini : en fait, elle est sous la dépendance d'une succession de facteurs génétiques divers. Ces facteurs interviennent au niveau de la structure génétique de l'individu et au niveau de la population.Il sera peut-être nécessaire, une fois le travail d'amélioration accompli, de considérer des mélanges de génotypes aboutissant globalement à une réelle coopération pour la productivité. 

Intraspecific competition

The intraspecific competition in dense stand brings on morphological modifications in plants and interactions between plants.Simultaneous needs at different stages of plant life (germination, vegetative phase, reproductive phase) involve critical moments and get hard studies of competition.At one time or for a specific character, competitive ability of a genotype has only a partial signification, and it is closely connected with successive and different factors which depend on individual genetic structure and also on genetic structure of population.
Selection being done, perhaps it will be necessary to use mixtures of genotypes for actual cooperation to productivity. 

Télécharger l'article

PDF - 436,66 ko