Numéro #198

16 juillet 2009

Des fourrages de qualité pour des élevages à hautes performances économiques et environnementales (1re partie)

Gestion du pâturage au printemps en système bovin allaitant : diversité des pratiques en Saône-et-Loire

auteur : | co-auteurs :

Certains éleveurs bovin allaitant ont pour habitude de sous utiliser l'herbe au printemps, ce qui est à l'origine de mauvaises performances techniques et économiques. Pour bâtir les bases d'un conseil pertinent sur la prairie, la Chambre d'Agriculture de Saône-et-Loire a étudié de plus prés la gestion du pâturage au printemps.
La méthode de travail a consisté à connaître et analyser la diversité les pratiques de pâturage à partir d'un réseau de 23 exploitations, puis à schématiser les pratiques, en tenant compte du fonctionnement global de l'exploitation. A partir de ce schéma, différents cas types ont été identifiés. Enfin, les marges de progrès ont été proposées pour le transfert au développement.
Six types sont repérés, reflétant la stratégie de l'éleveur et la « robustesse » des systèmes de pâturage face à la sécheresse. Ils correspondent à des milieux différents, mais dépendent aussi de l'organisation du travail ou des objectifs zootechniques. Le premier type pilote en flux très tendus, en maintenant l'herbe rase, dans les milieux à fort potentiel. Le dernier type pilote en flux très sécuritaires, laissant pousser l'herbe, souvent dans des milieux séchants et avec un parcellaire très dispersé. Entre ces deux extrêmes, une gestion en « compromis » est observé, notamment dans les milieux hydromorphes.
Des marges de progrès sont possibles sur le terrain : il s'agit de sécuriser au mieux la gestion pour faire face aux aléas climatiques, tout en évitant le gaspillage.

Mots-clés : | | | | | | | | | | | | | |
Management of spring grazing in a suckler-cattle system : Diversity of practices in Saône-et-Loire

'Grazed grass is the cheapest forage for making meat'. In order to incite farmers to make their forage systems more self-sufficient and thrifty, the 'Chambre d'Agriculture de Saône-et-Loire' (a professional agricultural organization for that département) has been monitoring for five years the management of spring grazing on 23 farms. The analysis of farmers' practices lead to considerations as to put to the best use the grazed grass, according to the pedo-climatic conditions and the constraints of the farms.
With the aim of optimizing the pasture resources in order to limit the purchase of concentrates and to cope with the climatic hazards, the study of the management of spring grazing in a suckler-cattle system has focused on the observation of the growth and utilization of grass by over 80 batches of animals during five years. The diversity of the types of grazing management was characterized by the Volume of Available Grass per LU and by the resilience in case of drought. The analysis made at the level of the whole farm lead to the definition of 5 types of grazing, characterized (i) by the farmer's aim (high-quality grass, security, or a compromise between the two), and (ii) by the strategy implemented and its adjustments in case of hazards. The potentialities of the environment as well as the field pattern exert a strong influence on the type of grazing chosen by the farmer. Possibilities of progress exist for each of the grazing types identified.

Télécharger l'article

PDF - 569,45 ko