Numéro #163

07 septembre 2000

Fourrages annuels et environnement

Le maïs fourrage. II-Evaluation et perspectives de progrès génétique sur les caractères de valeur agronomique

auteur : | co-auteur :

Malgré une base génétique extrêmement étroite, le rythme du progrès génétique sur le maïs, et sur le maïs ensilage en particulier, s'est maintenu, voire accéléré. Les progrès à venir verront un accroissement de la capacité des plantes à s'intégrer dans une gestion durable, écologique et économique des ressources et des milieux.
Durant la période 1985-2000, le progrès génétique moyen annuel en productivité plante entière du maïs fourrage a été voisin de 0,20 t MS/ha/an, avec simultanément une amélioration très importante de la résistance à la verse en végétation. L'arrivée en routine des outils de biotechnologies et du marquage génétique va conforter les possibilités de progrès : les sélectionneurs auront accès aux mécanismes physiologiques et aux gènes, au delà de l'évaluation habituelle de l'expression des caractères dans des milieux. Les progrès à attendre concernent tout particulièrement l'adaptation aux contraintes du milieu physique, l'aptitude à prélever l'eau, l'azote et les intrants minéraux, et la tolérance au froid.

Mots-clés : | | | | | | | | |
Forage maize. II - Evaluation and prospects of genetic progress in agricultural characteristics

Although elite maize genotypes have now been bred for 15 years on a narrow genetic basis, there has been a considerable improvement in the cultivars released. Yields have increased by approximately 0.20 t/ha per year, and at the same time resistance to lodging improved tremendously. Progress is expected now in adaptation to water and to nitrogen stresses, in tolerance to low temperatures, and also to pests. Now that biotechnological methods and genetic mapping are currently available, the possibilities of genetic improvement will be enhanced ; breeders will have direct access to physiological mechanisms and to genes, rather than to the usual assessment of the phenotypical expression of the genes in specific environments. It is to be expected that genetic improvement will remain continuous in forage maize, with an increased ability of the plants to overcome biotic and abiotic stresses and thus to become integrated into a sustainable agriculture.

Télécharger l'article

PDF - 55,20 ko