Numéro #163

07 septembre 2000

Fourrages annuels et environnement

L'utilisation en ensilage plante entière des sorghos grains et sucriers : intérêts et limites pour les régions sèches

auteur :

Le sorgho est une plante plus rustique que le maïs, qui permet de mieux maîtriser les intrants (eau, azote...). Mais, malgré des atouts indéniables comme son adaptation à la sécheresse, le sorgho grain ensilé en plante entière est peu utilisé par les éleveurs car sa valorisation par les bovins n'est pas toujours facile à optimiser. Puisse cet article y contribuer !
Le système racinaire du sorgho, dense et ramifié, extrait bien l'eau et les minéraux du sol. Lorsque l'eau est le facteur limitant, son prélèvement d'azote dans le sol, son rendement en plante entière et la qualité du fourrage sont moins affectés que pour le maïs. La teneur en grains du sorgho reste élevée et se stabilise à 50% environ, ce qui est un atout pour la valeur énergétique du sorgho grain ensilé. La valorisation du grain est toujours bonne par les ovins et caprins mais, pour les bovins, les grains doivent être récoltés au stade laiteux - pâteux. Les particularités du sorgho sucrier sont présentées. Le sorgho, dont les coûts de production sont plus faibles que ceux du maïs, peut assurer des stocks fourragers de qualité et sécuriser des systèmes en zone de déficit hydrique estival.

Mots-clés : | | | | | | | |
Utilization of grain and sugar sorghum whole plants for silage : advantages and limitations in dry regions

Sorghum is a rather hardy crop, and inputs such as water and nitrogen may be readily controlled. Its root system is dense and much branched, well able to extract water and minerals from the soil. When water is limiting, the ratio of absorbed nitrogen to water is better than that of maize, so that the amount of residual nitrogen left in the soil after harvest should be smaller ; moreover, its whole-plant yield and the quality of its forage are less affected by drought than those of maize. The grain content of sorghum remains high, getting stabilized at about 50%, while that of maize may plummet ; the better energy value of its silage is thus an asset for grain sorghum. Sheep and goats utilize the grain of sorghum always well ; but with cattle, the grain has to be harvested at the milky-doughy stage ; this forage, finely chopped, should not be fed to cattle ad libitum ; otherwise it could be over-consumed. Whole plant silage of sorghum can be a high-quality stored forage ; this is a security for fragile systems that suffer from intense summer droughts. Another advantage of sorghum for animal farmers is that its production costs are relatively low, comparatively to those of maize.

Télécharger l'article

PDF - 1,13 Mo