Numéro #175

07 septembre 2003

Fourrages, protéines et environnement : de nouveaux équilibres à construire (2e partie)

Variations pour la dégradation des protéines de quatre espèces de légumineuses fourragères

auteur : | co-auteurs :

La luzerne et le trèfle blanc, légumineuses fourragères les plus cultivées en Europe, ont des protéines qui sont mal valorisées par les ruminants car trop rapidement dégradées dans le rumen pour être efficacement absorbées dans l'intestin, ce qui ne semble pas le cas des lotiers ou de la coronille. Les différences de dégradation des protéines entre espèces et entre variétés demandent à être évaluées...

L'étude a mesuré la dégradation des protéines et de la matière sèche de 5 variétés de luzerne, 4 de trèfle blanc, 5 de lotier et 1 de coronille, après 3 temps d'incubation (2, 8 et 48 h) dans le rumen de vaches fistulées. Des différences entre espèces ont été observées, à la fois pour la dégradation de la matière sèche et des protéines. Les espèces sans tannins (luzerne et trèfle blanc) ont des protéines plus rapidement dégradées que les espèces avec tannins (lotiers et coronille). Pour la luzerne et le trèfle blanc, la variabilité pour la dégradation des protéines était faible ou nulle entre variétés. Mais il existe des différences pour ce caractère entre cultivars de lotier, en partie reliées aux différences de teneurs en tannins condensés.

Mots-clés : | | | | | |
Differences in protein degradation among four species of forage legumes

The most frequently grown forage legumes in Europe (lucerne and
white clover) contain proteins which are rapidly degraded in the rumen ; their dietary efficiency is therefore poor. But bird’s-foot trefoil and crownvetch produce condensed tannins, secondary metabolites known to reduce protein degradation. The study consisted in the measurement of the protein and dry matter degradation of 5 cultivars of lucerne, 4 of white clover, 5 of bird’s-foot trefoil and 1 of crownvetch, after 3 durations
of incubation (2, 8 and 48 hours) in the rumen of fistulated cows. Differences among species were observed, both for dry matter and for protein degradation. Proteins of the tannin-free species (lucerne and white clover) were more rapidly degraded than those of the species containing tannins (bird’s-foot trefoil and crownvetch). Variation among lucerne and among white clover cultivars was small or nil, as regards protein degradation. However, differences for this trait were observed among bird’s-foot trefoil cultivars, partly related to differences in condensed tannin contents.

Télécharger l'article

PDF - 106,44 ko